Satisfait de sa rencontre avec les diplomates




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 30 avril 2013  à 17 : 09 : 31
a

Le ministre des relations extérieurs et de la coopération Laurent Kavakure a indiqué que le gouvernement a été satisfait d’une rencontre que le gouvernement a eue avec les diplomates ce lundi sur les grandes questions de l’heure comme celui de la feuille de route convenue au mois de mars avec entre les acteurs de la vie politique du pays.

Les journalistes n’avaient pas été autorisés de suivre ce débat. Laurent Kavakure a indiqué que le ministre de l’intérieur a lui-même expliqué l’état actuel de la feuille de route convenue entre les acteurs de la vie politique du Burundi sous l’égide des Nations Unies.

Selon Laurent Kavakure à la fin du mois de mai, les partenaires politiques vont encore une fois se rencontrer pour évaluer les articles du code électoral et de la constitution qui devraient faire objet d’amendement. D’autres points de la feuille de route feront objet d ‘étude avec le temps, a souligné l’ambassadeur Laurent Kavakure.

L’autre point ayant fait objet de débat entre certains membres du gouvernement et les diplomates accrédités à Bujumbura est l’ensemble de remous qui font parler d’eux au niveau de la commission nationale des terres et autres biens, CNTB. Le ministre des relations extérieures a indiqué à la presse que le gouvernement a eu l’occasion de montrer aux diplomates accrédités au Burundi , chiffres à l’appui que le pouvoir de Bujumbura est satisfait des réalisations accomplies par cette commission.

De la part de Laurent Kavakure, la CNTB a déjà résolu plus de 30 milles conflits fonciers ont été traités par ladite commission pour rétablir les rapatriés dans leurs droits qu’il serait erroné de ne pas reconnaitre son utilité.

Quant au projet de loi sur la presse toujours décrié par la presse et d’autres organisations, Laurent Kavakure a dit que le projet de loi tel qu’il est aujourd’hui ne ressemble pas du tout avec celui qui avait été adopté par le parlement raison pour laquelle les acteurs de la vie politique du pays et les partenaires au développement ne devrait pas polémiquer sur elle aujourd’hui.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

493 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 20 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 18 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 17 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 16 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 15 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 15 %)

Muyinga : Les chrétiens doivent s’engager dans la politique,(popularité : 14 %)

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais,(popularité : 14 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 14 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 13 %)