Une cargaison de l’ivoire « en provenance du Burundi », saisie à Hongkong




Par: Désiré Nimubona , jeudi 2 mai 2013  à 13 : 49 : 16
a

La police de l’aéroport de Hong Kong a saisi mardi, une quantité importante de l’’ivoire « en provenance du Burundi », selon la police, citée par AFP.

Le poids de ces marchandises indésirables à Hong Kong est de 300 kg selon la police de Hong Kong et ont une valeur de 400.000 dollars américains, selon toujours l’Agence France Presse, AFP ce matin.

« Lors de l’analyse d’image par rayon-X, la cargaison a été détectée contenir de l’ivoire au lieu des pièces détachées », à déclaré un officiel de la police de Hong Kong, qui montrait aux journalistes ces marchandises.

Ces marchandises dont les propriétaires et leurs identités n’ont pas été dévoilés, avaient pour destination le Singapour, avant d’être intercepté par la police.

Les agents des douanes ont fait une importante saisie d’ivoire de la ville de Hongkong en Octobre dernier quand ils ont intercepté près de quatre tonnes d’ivoires d’une valeur d’environ 3,4 millions de dollars, cachés dans des cargaisons en provenance du Kenya et de la Tanzanie.

En Janvier 2013, les douaniers de l’aéroport de Hongkong ont intercepté un autre conteneur en provenance du Kenya transportant 779 morceaux d’ivoire pesant 1,3 tonne.

Bien que l’importation des ivoires à Hongkong est sanctionnée par une amende de plus de 5 millions de dollars américains aux coupables, cette ville continue d’être une plaque tournante dans le commerce pourtant illégale des sculptures, des bijoux et des ivoires.

La police présidentielle Burundaise, elle, avait procédé, ce mercredi à la saisie des quantités importantes de drogues, d’une machine broyeuse, des colles, des grains non encore identifiés qui serviraient dans la fabrication de la cocaïne dans une maison de la capitale burundaise.

Trois étrangers, un rwandais, un nigérian et sa compagne d’origine ougandaise ont été arrêtés ce mercredi à Kigobe dans un appartement chic qu’ils louaient en hauteur de 500 dollars par mois selon une source sur place.

Emmanuel Nsabimana, un des responsables des services de renseignement qui était sur les lieux a souligné qu’il était encore tôt pour dire l’origine de ces drogues, annonçant tout simplement que les enquêtes allaient être rapides.

Il y a deux semaines, la police de l’air et des Frontières PAF, avait arrêtés trois ressortissants du Nigeria en possession de la Cocaïne et de l’héroïne à l’aéroport de Bujumbura. Trois arrestations en moins de 24 heures, a-t-on constaté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

905 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
‘’Pour la survie des Accords d’Arusha’’, dixit Gaciyubwenge ,(popularité : 16 %)

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 16 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 15 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 15 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 15 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 15 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 15 %)

Le journaliste correspondant d’Isanganiro à l’Est dans le viseur du gouverneur de Ruyigi,(popularité : 14 %)

Cibitoke : Accident mortel à Nyamitanga ,(popularité : 13 %)

Troisième agression d’un journaliste à moins de deux semaines,(popularité : 13 %)