La Hollande accorde un don de 10 millions d’euro au Burundi




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 3 mai 2013  à 16 : 06 : 34
a

Le ministre des finances et du développement, Tabou Abdallah Manirakiza et l’Ambassadeur de la Hollande à Bujumbura Jolke Oppewal viennent de signer un accord de don de 10 millions d’euro au Burundi pour la subvention des engrais chimiques ce vendredi.

Au cours d’un point de presse de ce vendredi après la signature de cet accord, le ministre des finances et du développement, Tabou Abdallah Manirakiza a indiqué que la Hollande a préféré soutenir ce secteur de l’agriculteur puisqu’il est clé dans le développement économique du Burundi.

L’ambassadeur de la Hollande au Burundi a dit que la population burundaise, généralement composée d’agriculteurs, manque de moyens financiers de nature à lui permettre de subvenir aux besoins d’investissements dans ce domaine raison pour laquelle ce pays a jugé bon d’accompagner le Burundi .

" Le secteur agricole a lieu sur des petites étendues et qui sont souvent continuellement exploitées et cette situation se trouve à la base de la dégradation des sols que la Hollande a aussi jugé utile d’encourager ce domaine qui est essentiel dans le Burundi profond"a souligné l’ambassadeur de la Hollande au Burundi .

Le ministre des finances et du développement, Tabou Abdallah Manirakiza n’a pas caché sa satisfaction. Il a indiqué que la Hollande a toujours été proche du Burundi puisque ce don dans le même secteur agricole est le deuxième. « Le gouvernement avait reçu un don de 13millions d’euro » a-t-il souligné. Il a dit que le gouvernement se servira de ce don pour réduire le cout des engrais chimiques sur le marché.

La Hollande est proche du Burundi notamment dans la formation des corps de police et de sécurité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

636 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Une guerre de mots entre Sérapion et Pontien,(popularité : 6 %)

Une association chrétienne lance l’assurance vie pour motards et taxi vélo du Burundi ,(popularité : 6 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 5 %)

Une prochaine guerre que nous devons combattre tous : celle d’ordre économique,(popularité : 5 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Les étudiants bénéficiaires des bourses d’amitié sont mécontents,(popularité : 4 %)

Invectivé par la CNTB,(popularité : 4 %)

Université du Burundi : La commémoration des massacres reportée à la dernière minute ,(popularité : 3 %)

Le projet de loi sur la presse contre ‘’une génération sans Sida’’,(popularité : 3 %)

La culture des œuvres de la diaspora se cherche encore ,(popularité : 3 %)