Sur quoi se convenir avant la révision de la constitution ?




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 9 mai 2013  à 09 : 12 : 38
a

L’Alliance des Démocrates pour le Changement, ADC Ikibiri vient d’adresser une correspondance au ministre de l’intérieur ce mardi dans laquelle elle demande au Bureau des Nations Unies au Burundi, BNUB de s’investir cette fois pour la mise en œuvre du suivi évaluation de la feuille de route pour les élections de 2015 au Burundi.

Au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue ce mardi, Léonce Ngendakumana a indiqué que cette organisation de l’opposition politique Burundaise estime qu’à l’heure actuelle il y a encore des préalables pour pouvoir parler de cadre légal des élections encore moins de révision de la constitution. Selon lui, les partenaires politiques devraient de prime abord se convenir sur un cadre légal de la feuille de route des élections de 2015.

Les acteurs de la vie politique de ce pays de l’Afrique devraient aussi s’entendre sur la création d’un environnement politique propice aux élections de 2015, selon ses propos.

Léonce Ngandakumana juge malheureux le fait que le pouvoir de Bujumbura ait pensé à organiser la réunion des partis politiques en province de Ngozi à la fin du mois de mai 2013 au lieu d’inclure les partis politiques membres de l’opposition politiques Burundaises dans sa préparation.

Cette sortie médiatique a lieu au moment où les cas de rondes nocturnes signalées surtout dans les provinces de Bujumbura, Kirundo , Cibitoke et ailleurs sont qualifiés d’entraves pour le débat démocratique par l’opposition politique.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

490 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Le Service National des Renseignements du Burundi dit non au 3èmè mandat du Président Nkurunziza,(popularité : 5 %)

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 3 %)

Allain Guillaume Bunyoni demis de ses fonctions ou seulement remplacé ? ,(popularité : 3 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 2 %)

La commune Giharo a un nouvel administrateur,(popularité : 2 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 2 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 2 %)

Lettres de noblesses envers Isanganiro,(popularité : 2 %)