La CNTB satisfaite de ses réalisations




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 11 mai 2013  à 18 : 31 : 57
a

Plus de 700 conflits fonciers et ceux ayant trait aux autres biens ont été traités au cours de ce derniers trimestre de 2013 selon Dieudonné Mbonimpa, porte parole de la Commission Nationale des Terres et autres Biens.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce vendredi à Bujumbura, Dieudonné Mbonimpa a indiqué que plus de 290 de ces conflits ont été résolus à l’amiable, et plus de 250 sur décision de la CNTB, tandis que 150 autres ont été transférés dans des juridictions de ce pays.

Il a dit qu’actuellement les citoyens commencent plus ou moins à saisir que les victimes de la crise de 1972 et autres doivent être rétablis dans leurs droits. Même 10 personnes qui avaient spolié les maisons des autres personnes ont promis de les remettre selon toujours ses propos.

S’exprimant sur les accusations selon lesquelles la CNTB applique deux poids deux mesures en faveur des rapatriés, son porte parole a dit que cela n’est pas du tout surprenant puisque la CNTB est une instance relevant de la présidence de la république.

Selon lui, certaines personnes ont plus ou moins commencé à comprendre qu’elles doivent remettre les biens qui ont été spoliés pendant la crise de 1972. « Nous sommes disposés à tout faire en respectant la loi même dans les quartiers de Ngagara et Nyakabiga où certains jeunes ont été manipulés », a-t-il souligné.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

580 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats,(popularité : 5 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 5 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 4 %)

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance,(popularité : 4 %)

Bubanza : HONYORA UKARABE, un dispositif pour le lavage des mains ,(popularité : 4 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 4 %)

La Communauté Islamique divisée plus que jamais ,(popularité : 4 %)

Mayengo : Les conditions de vie se détériorent,(popularité : 3 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 3 %)

Le fonds mondial exige à SEP-CNLS le recouvrement de 283063 Dollars US,(popularité : 3 %)