Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Kavumu : Un camp de nature à accueillir plus de 15milles réfugiés




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 18 mai 2013  à 08 : 13 : 15
a

Plus de 500 personnes composées essentiellement de banyamulenge et de bafulero qui fuient la guerre à l’Est de la République Démocratique du Congo ont déjà été accueilli au camp des réfugiés de Kavumu en province de Cankuzo à l’est du Burundi depuis le mois d’avril 2013. Ces personnes ont déclaré qu’elles sont satisfaites de l’hospitalité qui leur a été réservée par les burundais depuis qu’elles sont arrivées dans ce camp de réfugiés.

Cependant, elles déplorent la précarité des conditions de vie dans lesquelles elles vivent. Ces personnes, femmes pour la plupart , indiquent qu’elles ont été séparées des leurs suite à la guerre. « Je ne sais pas si mon mari est toujours en vie ou s’il serait mort puisque j’ai perdu ses traces il y a deux semaines » nous a témoigné une maman les larmes aux yeux.

Outre que certaines de ces familles soient séparées aujourd’hui, elles crient aussi à la faim. Selon le représentant de ces réfugiés, ces familles mangent une seule fois par jour pour que la ration alimentaire qu’elles ont reçue puisse s’étendre sur un mois. Une famille composée de cinq personnes a reçu de la part du Haut Commissariat pour les Réfugiés, HCR et cette quantité doit durer tout un mois selon homme. « On ne meurt pas mais aussi on ne vit pas », dit il.

Ces réfugiés vivent dans des maisons qu’ils ont construites. « On nous a montré le terrain sur lequel on pouvait bâtir. J’ai vendu les ustensiles de cuisine pour pouvoir me payer la construction de la maison » a-t-il témoigné.

Les enfants se trouvant dans ce camp commenceront à étudier dans un proche avenir mais dans l’entre temps un enseignant bénéficie de 20 dollars par mois pour les petits enseignements qu’il dispense à leur endroit.

Ce terrain de Kavumu, situé à plus de 140 Km à vol d’oiseau par rapport à la République Démocratique du Congo, se trouve sur une superficie de 81 ha. Il sera en mesure d’accueillir plus de 15 milles réfugiés. La représentante du HCR indique que ces réfugiés vont au fur et à mesure bénéficier de leurs droits.

Le Burundi a déjà accueilli plus de 53 milles réfugiés dont plus de 50 milles de nationalité congolaise.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

249 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger



a

Urbanisme : OBUHA, au service des villes burundaises





Les plus populaires
Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises,(popularité : 55 %)

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage,(popularité : 16 %)

Commémoration du 22e anniversaire de l’assassinat des élèves du Lycée Kibimba,(popularité : 15 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 14 %)

le Burundi est il à l’abri des risques de catastrhes ?,(popularité : 13 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 12 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 10 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 10 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 10 %)

Rwanda :les réfugiés burundais transférés vers Kirehe,(popularité : 10 %)