Kavumu : Un camp de nature à accueillir plus de 15milles réfugiés




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 18 mai 2013  à 08 : 13 : 15
a

Plus de 500 personnes composées essentiellement de banyamulenge et de bafulero qui fuient la guerre à l’Est de la République Démocratique du Congo ont déjà été accueilli au camp des réfugiés de Kavumu en province de Cankuzo à l’est du Burundi depuis le mois d’avril 2013. Ces personnes ont déclaré qu’elles sont satisfaites de l’hospitalité qui leur a été réservée par les burundais depuis qu’elles sont arrivées dans ce camp de réfugiés.

Cependant, elles déplorent la précarité des conditions de vie dans lesquelles elles vivent. Ces personnes, femmes pour la plupart , indiquent qu’elles ont été séparées des leurs suite à la guerre. « Je ne sais pas si mon mari est toujours en vie ou s’il serait mort puisque j’ai perdu ses traces il y a deux semaines » nous a témoigné une maman les larmes aux yeux.

Outre que certaines de ces familles soient séparées aujourd’hui, elles crient aussi à la faim. Selon le représentant de ces réfugiés, ces familles mangent une seule fois par jour pour que la ration alimentaire qu’elles ont reçue puisse s’étendre sur un mois. Une famille composée de cinq personnes a reçu de la part du Haut Commissariat pour les Réfugiés, HCR et cette quantité doit durer tout un mois selon homme. « On ne meurt pas mais aussi on ne vit pas », dit il.

Ces réfugiés vivent dans des maisons qu’ils ont construites. « On nous a montré le terrain sur lequel on pouvait bâtir. J’ai vendu les ustensiles de cuisine pour pouvoir me payer la construction de la maison » a-t-il témoigné.

Les enfants se trouvant dans ce camp commenceront à étudier dans un proche avenir mais dans l’entre temps un enseignant bénéficie de 20 dollars par mois pour les petits enseignements qu’il dispense à leur endroit.

Ce terrain de Kavumu, situé à plus de 140 Km à vol d’oiseau par rapport à la République Démocratique du Congo, se trouve sur une superficie de 81 ha. Il sera en mesure d’accueillir plus de 15 milles réfugiés. La représentante du HCR indique que ces réfugiés vont au fur et à mesure bénéficier de leurs droits.

Le Burundi a déjà accueilli plus de 53 milles réfugiés dont plus de 50 milles de nationalité congolaise.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

235 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 24 %)

Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 4 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 4 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 3 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 3 %)

La corruption c’est aussi dans nos hôpitaux, constat du 2ème vice Président ,(popularité : 3 %)

Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 3 %)

L’instauration d’une taxe intermediaire de 10% décriée par les groupes sociaux,(popularité : 3 %)

Le Focode élève la voix en faveur des Pasteurs ,(popularité : 3 %)

Le Général Rodrigue Bunyoni n’est plus ,(popularité : 3 %)