Tollé autour de leurs bavures




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 19 mai 2013  à 11 : 07 : 44
a

Le président du parti UPRONA, Union pour le Progrès National plaide pour que les jeunes du parti au pouvoir qui bénéficient d’une impunité soient punis conforment aux lois et règlement qui régit ce pays.

Au cours d’une conférence de presse de ce jeudi à Bujumbura, le président de ce parti Pr Charles Nditije a indiqué que certains jeunes du parti au pouvoir se comportent comme des délinquants qui n’hésitent pas à tabasser les citoyens.

Il estime que les pouvoirs publics seraient complices dans les actes barbares de ces jeunes du parti au pouvoir puisqu’ils bénéficient d’une protection même pour des infractions fragrantes. Ce parti demande aux pouvoirs publics d’interdire formellement exercices paramilitaires et le port des uniformes des institutions de sécurité burundaises.

Le même appel est lancé par le barreau des avocats de Bujumbura ce jeudi. Dans une conférence de presse sur les bavures commises par ces jeunes du parti au pouvoir, Me Isidore Rufyikiri met en garde le pouvoir de Bujumbura en lui demandant en particulier de protéger les citoyens contre un probable génocide qui risque de s’abattre sur le Burundi si une fois les institutions ne mettraient pas hors d’état de nuire les auteurs de ces actes barbares.

Pour lui, les actes qui relèvent de telles bavures sont inédits dans un pays de loi.

Lors de sa sorite médiatique ce mardi , président du parti CNDD-FDD avait indiqué que les auteurs des bavures devraient être sanctionnés selon la loi et non comme aujourd’hui des imbonerakure.

Dans l’entre temps , Fidèle Nsengiyumva , un jeune imbonerakure a été arrêté et se trouve entre les mains du Service National des Renseignements, SNR pour avoir dit sur les médias que ces jeunes du parti au pouvoir envisage mettre fin à la dynamique des accords de paix d’Arusha. Ses propos avaient créé un tollé entre les acteurs de la vie politique du Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

315 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées





Les plus populaires
Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC,(popularité : 24 %)

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM,(popularité : 22 %)

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation,(popularité : 19 %)

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 8 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 6 %)

Que dit la presse belge à la veille de la visite Philippe et Mathilde ?,(popularité : 4 %)

Vers la fin de la transparence sur les finances publiques ,(popularité : 4 %)

Les relations sino-Burundaise sont bonnes ,(popularité : 4 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 4 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 4 %)