Les négociations à Bururi, la grève à travers le pays




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 21 mai 2013  à 15 : 37 : 24
a

Alors que les négociations autour de la problématique de la correction des disparités salariales pour les enseignants ont commencé ce lundi en province de Bururi entre les responsables des syndicats et le ministère de la fonction publique, les enseignants ont répondu favorablement au mouvement de grève ce lundi selon nos constats.

Selon les témoignages de ceux qui ont fait le tour de la capitale, la grève a été suivie notamment dans certaines écoles comme au Lycée Clarté Notre Dame de Vugizo où vers 9 heures certains des enseignants ont regagné la maison. La même scène a eu lieu au Lycée communal de Musaga et ailleurs.

Les témoignages ont été les mêmes dans les provinces de l’enseignement de Bururi , Gitega et Ngozi où aussi les enseignants ont laissé les élèves à eux-mêmes comme le leur avait demandé les responsables des syndicats. Jusqu’à présent on ne sait pas ce qui adviendra de ces revendications du personnel enseignant.

Le ministre de la fonction publique et de la sécurité sociale, Annonciate Sendazirasa a accepté de dialoguer avec le personnel syndical. Le syndicat CONAPES , Collectif National des Professeur de l’Enseignement Secondaire plaide pour que le ministre de tutelle rende publique les résultats de la commission qui avait été mise en place pour statuer sur la problématique des disparités salariales. Emmanuel Mashandari , le président du syndicat CONAPES estime que l’issue de ces négociations conditionnera en même temps la fin de cette grève.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

453 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 12 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 11 %)

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 10 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 10 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 10 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 10 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 10 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 9 %)

Aucun retrait sur les comptes de Maison Shalom et de Barankitse,(popularité : 9 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 9 %)