HRW en faveur des internautes




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 4 juin 2013  à 10 : 04 : 52
a

« La décision du Conseil National de la Communication, CNC, de suspendre le forum des lecteurs du journal Iwacu constitue une atteinte à la liberté d’expression. Le gouvernement devrait lever cette suspension et autoriser le journal à reprendre la publication enligne des commentaires de ses lecteurs », c’est le contenu d’un communiqué de presse rendu public ce lundi sur la décision du Conseil National de la Communication relative à la suspension des publications des points de vue des lecteurs de ce journal pendant 30 jours.

Selon en effet Daniel Bekele , Directeur de la division Afrique à Human Rights Watch, la décision de suspendre un forum des lecteurs d’Iwacu est excessive et inutilement punitive. Même si certaines personnes sont en droit d’objecter à certains des commentaires individuels , il est déraisonnable de tenir un forum de discussion en ligne responsable des opinions des lecteurs surtout sans préciser quels propos auraient pu constituer une menace selon ses propos.

De la part de cette organisation internationale de défense des droits de l’homme, cette décision tombe au moment où des tentatives de restreindre la liberté de la presse sont là depuis quelques mois au Burundi.

Human Rights watch estime que le projet de loi sur la presse risquerait de restreindre davantage les sujets à être couverts par les journalistes si une fois ce projet de loi était adopté par le président de la république du Burundi dans sa forme et son fond actuels.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

355 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi





Les plus populaires
L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’,(popularité : 12 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 4 %)

Détenus : Après la grève, le manque de soin est au rendez vous,(popularité : 3 %)

Pas droit au secret des sources dans la loi sur la presse attendue,(popularité : 3 %)

Le CPJ et HRW s’inscrivent en faux contre l’intimidation des média au Burundi,(popularité : 3 %)

Procès Gatumba: "Parodie de justice",(popularité : 3 %)

Les agresseurs de Yannick Nihangaza désormais entre perpétuité et pendaison ,(popularité : 3 %)

La fondation Henri Dunant soutient Pierre Claver Mbonimpa,(popularité : 3 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 3 %)

Un membre du MSD sorti de l’hôpital et conduit en prison,(popularité : 3 %)