‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 19 juin 2013  à 07 : 41 : 21
a

La ministre de l’éducation primaire et secondaire, Rose Gahiru a indiqué que le nouveau système d’éducation à savoir l’école fondamentale commencera au début de l’année scolaire 2013-2014 en précisant que les difficultés ici et là dans les communes du pays ne manqueront pas puisque tout début est toujours difficile.

Au cours d’une séance de questions orales au sénat ce mardi où Rose Gahiru avait été invitée pour expliquer l’état d’avancement du système formation des enfants burundais ayant été adopté par le pouvoir de Bujumbura à savoir le système d’éducation type fondamental , elle a indiqué que le ministère en question s’investit davantage pour que ce nouveau système d’éducation devienne une réalité au cours de cette année. Selon Rose Gahiru, la logistique nécessaire qui avait constitué une entrave et été à la base de son échec au cours de l’année scolaire écoulée n’est plus d’actualité actuellement.

Au moment où les enseignants des classes de 7ème, 8ème et 9ème s’inquiètent du sort qui leur sera réservé puisque seulement 2 enseignants seront titulaires des cours de toute la classe, Rose Gahiru a indiqué qu’ils ne seront pas chassés vaille que vaille mais qu’ils seront casés ailleurs.

« L’école fondamentale va certes commencer cette année scolaire, il ne faudra pas cependant être surpris si une fois dans telle ou telle autre école les revendications font parler d’elles par rapport à l’organisation de l’école fondamentale parce que celle-ci est une innovation à travers le pays », a-t-elle souligné.

Dans l’entre temps, le ministère de l’éducation primaire et secondaire n’a pas encore précisé si l’éducation fondamentale sera gratuite à l’instar du système d’éducation en vigueur à l’école primaire.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2150 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 7 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 6 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 3 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

ONU : Soutenons ce pays en exigeant encore,(popularité : 3 %)