‘’Loi sur la presse : Vers les deux poids deux mesures’’




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 20 juin 2013  à 06 : 52 : 38
a

« Le magistrat va dire le droit uniquement. Il ne va pas tenir en considération les propos du porte parole du président de la république puisqu’ils ne sont écrit nulle part », c’est la réaction du président de l’Association Burundaise des Radios diffuseurs, ABR ce mercredi par rapport aux propos du porte parole du président de la république sur la loi régissant la presse.

Au cours de la conférence publique en province de Karuzi, Léonidas Hatungimana a en effet indiqué qu’au lieu de décrier cette loi, les journalistes devraient faire preuve de patience et constater que cette loi ne va pas du tout constituer une entrave à l’exercice du métier de journaliste.

De la part du président de l’Association Burundaise des Radios diffuseurs Vincent Nkeshimana, cela montre que le pouvoir de Bujumbura a déjà lui aussi constaté que cette loi contient des imperfections et qui sont contraires à l’exercice du métier de journaliste. Selon lui, la justice Burundaise ne va pas se servir de ces propos du porte parole du président de la république mais plutôt de la loi tel que inscrite dans cette loi sur la presse.

Le président de l’ABR doute que le juge risque plutôt d’user de deux poids deux mesures en mettant en application cette loi. Vincent Nkeshimana estime que le juge pourra sanctionner le journaliste en se servant de cette loi sur la presse surtout quand les propos du journaliste ne seront pas dans la droite ligne du pouvoir de Bujumbura.

Deux semaines après la promulgation de ce projet de loi, l’Eglise a demandé aux responsables des médias et au gouvernement de s’asseoir ensemble pour dissiper les malentendus autour de cette loi en vue promouvoir la liberté de la presse.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

446 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 3 %)

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 3 %)

Bujumbura voudrait amender quels articles dans la constitution ?,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 3 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 2 %)

La commission ad hoc de la CVR en panne ,(popularité : 2 %)