Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 23 juin 2013  à 18 : 46 : 14
a

« La Commission Nationale des Terres et autres Biens, CNTB, n’est pas au courant de ce groupe. Si réellement ils exigent de l’argent au nom de la commission, ils sont en train de tromper la population. Nous interpellons l’administration de suivre de près ces escrocs », ce sont les propos de Dieudonné Mbonimpa , le porte parole de la CNTB par rapport à un groupe d’hommes qui exigent de l’argent dans sous prétexte qu’ils vont les aider dans la résolution des conflits fonciers entre les résident s et les rapatriés en commune de Nyanza Lac de la province de Makamba .

Sur cette colline de Buheka en effet, un groupe de 5 personnes exigent une somme d’argent variant entre 250 et 300 milles francs Bu aux résidents et rapatriés sous prétextes qu’ils sont en train de résoudre leurs conflits fonciers au nom de la CNTB. Certains des habitants de la colline de Buheka du village de paix de la localité se sont d’ailleurs acquittés de cette obligation selon les sources sur place. Les responsables collinaires qui ont jugé bon de garder l’anonymat indiquent que ces gens pour la plupart sont membres du parti au pouvoir et qu’ils bénéficient d’une impunité de la part des autorités de la localité.

L’administrateur communal Prudence Kabura de sa part dit qu’il est au courant de ces pratiques dignes d’un autre âge. « Je les ai appelés pour résoudre définitivement le problème mais je n’ai pas eu le temps de les écouter » a-t-il souligné.

Cette commune de Nyanza Lac vient en tête parmi les communes qui ont accueilli un nombre important de rapatriés depuis qu’ils de retour au pays dans la province de Makamba. Elle est aussi la première à connaitre davantage de difficultés sociales dans la province suite au rapatriement selon les défenseurs des droits de l’homme.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

498 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 39 %)

Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 7 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 6 %)

Malversations à la RTNB, le Syndicat SYRT dénonce un détournement d’1.5 milliards chaque année,(popularité : 6 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 6 %)

La corruption c’est aussi dans nos hôpitaux, constat du 2ème vice Président ,(popularité : 6 %)

Imaginez avoir des petits-enfants qui ne sont pas capables de parler votre langue,(popularité : 5 %)

L’instauration d’une taxe intermediaire de 10% décriée par les groupes sociaux,(popularité : 5 %)

Le Focode élève la voix en faveur des Pasteurs ,(popularité : 5 %)

Le Général Rodrigue Bunyoni n’est plus ,(popularité : 5 %)