CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 23 juin 2013  à 18 : 51 : 53
a

Le Forum pour la Conscience et le Développement, FOCODE a plaidé auprès des institutions en place pour que la rencontre prévue le 24 courant sur les problèmes qui secouent aujourd’hui la Commission Nationale des Terres et autres Biens, CNTB soit de nature à dénuer cette crise.

Au cours d’une conférence presse de ce vendredi, Pacifique Nininahazwe le président de cette association a indiqué que cette rencontre ne devrait pas accoucher d’une souris mais que plutôt les acteurs de la vie du pays devraient discuter sans faux fouillant des tares multiples contenues dans les solutions proposées par la CNTB dans la résolution des problèmes de terres et des biens.

Par rapport à la loi régissant la CNTB, l’ex délégué général du Forum pour le Renforcement de la Société Civile a indiqué que l’article 19 de cette loi est significatif de la boite de pandore aujourd’hui et est contraire à la constitution, raison pour laquelle la rencontre devrait déboucher sur des propositions concrètes quant à son amendement.

Le FOCODE estime que les penchants vers l’appartenance ethnique dans la résolution des conflits fonciers dont font preuve les responsables de la CNTB ne sont pas du tout un beau présage pour l’avenir du pays, raison pour laquelle une neutralité s’impose aussi bien dans le choix des responsables de la CNTB que dans les réponses que ces derniers sont appelées à donner à ceux qui font appel à eux.

Même si le FOCODE toujours décrié le président de la CNTB, le président de la république a marqué son soutien à Monseigneur Sérapion Bambonanire.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

537 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 33 %)

Infirmiers sans Frontières va bientôt traire le soja,(popularité : 12 %)

Santé : Le virus d’Ebola approche dangereusement le Burundi ,(popularité : 11 %)

Burundi : Les chiffres des personnes vivant avec handicap mental vont augmentant,(popularité : 11 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 11 %)

Le centre d’assistance intégrale pour les victimes des violences sexuelles moins connu à Muyinga.,(popularité : 10 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 10 %)

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie,(popularité : 10 %)

Rupture de Bactrim : RBP+ s’inquiète ,(popularité : 10 %)

Le saignement chez la femme : Un problème de décollement placentaire,(popularité : 10 %)