Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 4 juillet 2013  à 09 : 33 : 11
a

Le porte parole du Forum pour le Renforcement de la Société Civile, Pr Gertrude Kazoviyo estime que les rapports critiques sur le Burundi prennent origine dans l’absence d’un débat interne sur les questions de l’heure comme la mauvaise gouvernance, les violations des droits de l’homme et la corruption économique.

Au cours d’une interview qu’elle a accordée à la Radio Isanganiro par rapport au discours à la nation du 1er juillet du président de la république, ce professeur d’Université a fustigé l’absence de débat contradictoire sur les questions d’envergure nationales méritant un débat.

Le président de la république a en effet manifesté son désarroi de voir qu’il y a encore des burundais qui ne diffusent que de mauvais rapport sur le Burundi. Pour lui, ceux-ci devraient savoir qu’ils ont intérêt à donner une bonne image de ce pays.

Dans sa réaction, Gertrude Kazoviyo estime que ces rapports critiques sur ce pays de l’Afrique Centrale relèvent aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur du pays, dans la société civile que de l’opposition.

’’Le président de la république en même temps père de la nation ne devrait pas être choqué par des critiques mais plutôt chercher les réponses à ces revendications", dit-elle.

Selon elle, ces catégories participent à la construction de ce pays et ont besoin que leurs opinions participent à la construction de ce pays. « La nature humaine a horreur du vide », a-t-elle souligné.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

551 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées



a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"





Les plus populaires
La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 63 %)

Bujumbura regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 51 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 43 %)

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL,(popularité : 16 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 9 %)

Le Burundi gagne un palais présidentiel ,(popularité : 7 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 7 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 7 %)

Seul un dialogue inclusif permettra des élections inclusives en 2015 ,(popularité : 7 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 7 %)