Le Rwanda a célébré 19 ans de’’ vraie indépendance’’




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 8 juillet 2013  à 07 : 11 : 27
a

Danse rwandaise, un attrait pour les nations
« C’était le trait d’union de tous les rwandais de la diaspora. Grâce à la danse rwandaise l’on pouvait ensemble nous remémorer de la beauté de nos collines, de nos champs, de nos jeux d’enfance avant de quitter le pays, de nos souffrances, de nos chants qui envoûtent aussi bien les rwandais que les étrangers », c’est le témoignage d’une des femmes rwandaises de plus de cinquante ans qui avaient pris part aux cérémonies de 51 ans d’indépendance du Rwanda et de 19 ans de la prise de Kigali par le Front Patriotique du Rwanda par rapport à la dense rwandaise qui agrémentait ladite fête à Bujumbura.

Alors que d’habitude les diplomates ne s’intéressent pas aux chants et danses, ils n’ont pas manqué de s’approcher des jeunes rwandais et rwandaises pour s’imprégner de la façon dont la flexibilité et de la douceur de ces derniers font la beauté de la danse rwandaise. « Un peuple qui relègue à l’écart sa culture est un peuple voué à sa disparition », m’a témoigné un jeune rwandais dont un de ses parents est un burundais tout en ironisant aussi sur l’absence d’un des aspects de la culture burundaise qui a une place de choix dans le développement de ce pays.

‘’Je suis incapable d’abandonner l’accent de ma langue maternelle’’ nous a encore confié cette femme en regardant en même temps cette danse au milieu de la fête. Celle-ci a aussi apprécié le fait que le chargé des affaires à l’Ambassade du Rwanda au Burundi a dit qu’en raison de la présence d’une importante communauté rwandais qui avait pris part à ces cérémonies il ne pouvait pas se garder de parler d’abord en Kinyarwanda.

51 ans oui, mais les 19 ans importent plus au Rwandais

‘’En grande partie nous n’étions pas là. Cette période d’avant la prise de Kigali nous importe peu’’ ce sont cette fois les propos de Désiré Nyaruhirira, chargé d’affaires à l’ambassade du Rwanda avant de faire l’apologie du régime de Kagame en matière de développement économique les chiffre à l’appui. Selon Désiré Nyaruhirira, chargé d’affaires à l’ambassade du Rwanda le peuple rwandais a pris la lutte contre la pauvreté son cheval de bataille.

La croissance économique annuelle est de 8,5%, c’est-à-dire le plus élevé de tous les pays africains. Désiré Nyaruhirira estime que la place de son pays en matière de développement n’est pas une aubaine. Les capacités d’innovations, la bonne gouvernance en matière de gestion des financements des pays partenaires sont certaines des critères qui placent le Rwanda en bonne position en matière de développement économique selon Désiré Nyaruhirira, chargé d’affaires à l’ambassade du Rwanda.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

617 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge



a

Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées





Les plus populaires
Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC,(popularité : 24 %)

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM,(popularité : 22 %)

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation,(popularité : 19 %)

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 8 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 6 %)

Que dit la presse belge à la veille de la visite Philippe et Mathilde ?,(popularité : 4 %)

Vers la fin de la transparence sur les finances publiques ,(popularité : 4 %)

Les relations sino-Burundaise sont bonnes ,(popularité : 4 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 4 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 4 %)