Makamba : Le frère de Gahimbare plaide pour sa sécurité




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 8 juillet 2013  à 07 : 14 : 21
a

« Je dois la vie sauve grâce à un militaire qui loue ma maison parce qu’il a refusé que les policiers m’amène dans une localité inconnue jusqu’ici », ce sont les propos de Meschack Tuyisenge, un membre du parti Frodebu ce vendredi dans la commune et province de Makamba.

Ce membre du parti FRODEBU, Front pour la Démocratie au Burundi, a indique que mercredi de la semaine écoulée semaine vers minuit la police s’est rendue dans sa maison et l’a obligé de quitter la maison pour qu’il amène vers une destination toujours inconnue. Un militaire proche de sa maison a indiqué qu’il ne pourrait pas laisser la police le transporter vers une autre localité sous prétexte qu’il pourrait être poursuivi lui aussi s’il laissait partir les policiers agir ainsi. Il se dit victime de son appartenance au parti FRODEBU.

"Le même policier du nom de Justin m’a suivi lorsque nous étions en campagne électorale à Kinyinya. Il était à bord d’une moto de la police ’’ a-t-il souligné.

Cet homme dit que ce policier a braqué un fusil de type kalashnikov sur sa tête. « Mes enfants ont pleuré abondamment. Une foule nombreuse est venue près de la maison et les policiers se sont résolus de quitter la place sans moi », a-t-il souligné .

Maintenant, le commissaire de la police en province de Makamba tranquillise ce membre du Frodebu. Il a dit qu’ils étaient à recherche d’un voleur de matelas.

Le procureur de la république a décidé de prendre en main le dossier judiciaire de Meschack Tuyisenge, frère à l’ancien ministre de la bonne gouvernance Jean Baptiste Gahimbare.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

829 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 5 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 3 %)

Destitution du Président du parti FROLINA,(popularité : 2 %)

Bururi : Une destitution qui crée des remous,(popularité : 2 %)

Limogeages en cascade des gouverneurs ,(popularité : 2 %)

’’Une manifestation pacifique est possible’’, prédit l’opposition ,(popularité : 2 %)

Rwasa : Un référendum sur la constitution ne serait qu’une simple spéculation politicienne,(popularité : 2 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 2 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 2 %)