USA : Une initiative panafricaniste envisage 230 millions de dollars en quatre ans pour l’Afrique




Par: Désiré Nimubona , lundi 8 juillet 2013  à 15 : 16 : 35
a

Une coalition des afro-américains aux Etats Unis veut mobiliser 230 milliards de dollars pour les investissements en Afrique jusqu’en 2017, selon Jérôme Almon principal initiateur de ce projet.

Jérôme Almon un Afro-Américain et homme d’affaire a lancé cette année (2013) une initiative 100 milliards de dollars chaque année visant à soutenir les projets de développement des pays africains actuellement pauvres alors qu’ils sont en réalités riches. Au moins 110 milliards de dollars seront dirigés aux subventions. Les projets comme éducations, infrastructures publiques, environnement, minerais électricités, technologies seront concernés plus par cette initiative afro-américaine.

Almon estime que le plan peut être étendu à créer des milliers de familles modernes et développés en Afrique, une renaissance de l’esprit panafricaniste, peut on croire.

« Le plan pourrait créer des millions de nouveaux propriétaires d’entreprises africaines à travers le monde, d’augmenter le revenu de la classe moyenne africaine, de créer des milliers de nouveaux millionnaires, et des dizaines de nouveaux milliardaires dans un large éventail de catégories. Il permettrait de résoudre la plupart des problèmes des Africains et des Afro-Américains », a expliqué Almon en marge des cérémonies de lancement de cette initiative aux Etats Unis ; il y a un mois.

La campagne s’appelle « The Power of One Trillion » et sera centrée sur un portail en ligne, www.thepowerof1trillion.com, a t-il ajouté.

Jérôme Almon envisage inviter à différentes conférences aux États-Unis d’Amérique et dans d’autres parties du monde, les Africains et Américains et les afro américains chercheurs, chefs d’entreprise et des représentants du gouvernement afin qu’ils soient sensibilisés sur la nouvelle initiative et les rafraîchir au sujet de leurs origines lointaines.

Almon dit qu’il ya une raison principale pour aider au développement en Afrique. Outre le fait que l’Afrique est la racine afro-américain, les économistes mettent "le PIB des afro-américains actuel à 2, 25 milliards de dollars actuellement et le projettent à 6 milliards de dollars en 2017", rendant ainsi cette communauté noire américaine à mesure de voler au secours des pays de leurs aïeux.

Collaboration avec les gouvernements

Le coordonateur de cette campagne panafricaine Jerome Almon a dit qu’il va envoyer une copie préliminaire du plan et le livre blanc au président Jacob Zuma d’Afrique du Sud, Président de l’Union africaine et le Premier ministre éthiopien Hailé-Mariam Desalegn. Ce n’est pas tout ! Les copies seront envoyées à la présidente de la Commission de l’Union Africaine Mme Nkosazana Dlamini-Zuma.

C’est moment fort à ne pas rater, a expliqué Almon estimant que les liens avec les Africains vont sauver des vies et d’accroître les amitiés des deux peuple séparé d’abord par l’esclavagisme, puis par l’océan :

« Les Afro-Américains ont besoin d’un objectif plus large sur lequel ils peuvent se concentrer, comme nous l’avons fait au cours de l’ère Martin Luther King. En tant qu’Africains, nous devons nous attacher à ce continent et ses habitants. Les Afro-Américains veulent faire beaucoup plus pour l’Afrique, mais ne savent pas comment " ; a-t-il renchérie.

Jérôme Almon est ancien militaire américain qui a servi pendant plus de 20 ans. Actuellement, il s’est converti dans les affaires et se trouve parmi les noirs les plus riches de ce pays. Il est l’un des 43 millions de noirs américains d’origine africaine. La population afro-américaine représente 14.1% des habitants des Etats Unis d’Amérique. La majorité de ces noirs sont des descendants des noirs esclaves, déportés entre le XVIIème siècle et le XIXème siècle. Selon Wikipeadia, les Etats Unis d’Amérique comptent actuellement plus de 315 million d’habitants dont 43 millions de noirs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

935 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 4 %)

Rappel sur les attentats de janvier 2015 en France dont celui de Charlie Hebdo,(popularité : 4 %)

Le chef du M23 frappé par des sanctions américaines,(popularité : 3 %)

Les FNL au Congo : Près de 2000 déplacés congolais au sud de Kiliba ,(popularité : 3 %)

La culture ne doit pas enfreindre les droits de la femme,(popularité : 3 %)

USA : Une initiative panafricaniste envisage 230 millions de dollars en quatre ans pour l’Afrique ,(popularité : 3 %)

Bosco Ntaganda est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et de 5 chefs de crimes contre l’humanité,(popularité : 3 %)

Chacun a ses raisons d’ être à Goma ,(popularité : 3 %)

Les probables causes de son renoncement au pontificat ,(popularité : 3 %)

Le Conseil de sécurité choqué par l’explosion meurtrière en République centrafricaine,(popularité : 3 %)