Un ravin cause problème à Rumonge




Par: Marc Niyonkuru, , mardi 9 juillet 2013  à 10 : 23 : 37
a

Le président du conseil communal de Rumonge, Karenga Ramadhan (photo) indique que le conseil communal de cette commune de Rumonge n’est pas à mesure de réhabiliter le ravin plus proche du centre de la commune parce que les travaux exigeraient beaucoup de moyens.

La deuxième vice présidence en est au courant du problème selon ce parlementaire élu dans la circonscription de la province de Bururi. Ce ravin n’est pas sans causer des dangers à l’endroit de la population.

Quatre maisons et quatre enfants ont déjà été emportés par les eaux de ce ravin au quartier swahili de la commune de Rumonge en province de Bururi selon les propos de la population trouvée sur place à Rumonge la semaine dernière.

Ce ravin qui s’agrandi au fur et à mesure que les eaux de pluie y passent a été transformé par la population en dépotoir.

La population proche de ce ravin y jette les restes des nourritures et autres déchets et est sur le point de devenir un dépotoir digne de son nom. Bien que ce ravin soit aussi dangereux les enfants n’hésitent pas à y aller eux aussi pour jouer ou ramasser quelques morceaux de restes de nourritures.

Les enfants en particuliers sont exposés aux maladies diarrhéiques, souligne cette population.

Tour à tour et de la base au sommet de l’administration, tout le monde affirme qu’il est au courant de ce problème. La population cependant regrette de constater que l’administration au lieu de s’investir dans ce problème pour en trouver une issue indique plutôt qu’elle est incapable de construire ce ravin pour protéger les maisons et la population des environs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1348 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?



a

Sud du pays : plusieurs espèces sauvages disparues



a

Rumonge : neuf ans après, la jacinthe d’eau toujours présente à Rumonge



a

Bujumbura : diminution de la production de poisson, des parlementaires s’interrogent



a

Bururi : Des agriculteurs attendent toujours de l’engrais payé



a

Bujumbura : Le dépotoir de Buterere sera bientôt transféré à Muzinda



a

Rumonge : Kanyenkoko, victime des inondations



a

Edito : Bujumbura disparait à petit feu



a

Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures



a

Muyinga. Des habitants s’organisent pour parer au ravinement continu des rues





Les plus populaires
TBC : plus de 200 ha de canne à sucre détruits par le feu,(popularité : 20 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 20 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 20 %)

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 19 %)

La région de Muguruka perd 16.300.000 tonnes de terre par an à cause de l’érosion ,(popularité : 19 %)

Muyinga/Construction de plus d’une dizaine de blocs sanitaires au chef-lieu de la Province,(popularité : 18 %)

La Route Nationale 3 de nouveau coupée,(popularité : 18 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 18 %)

Aménagement de la déviation sur la Muguruka, il faudra encore attendre,(popularité : 17 %)

Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?,(popularité : 12 %)