Conférence sectorielle sur le CSLP2 : La montagne a accouché d’une souris




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 18 juillet 2013  à 12 : 12 : 54
a

Le président de l’association Parole et Action pour le Réveil de la Conscience et le changement des Mentalités a indiqué que la rencontre du 15 au 16 entre les pays partenaires au développement du Burundi et le gouvernement est significatif de rendez vous manqué parce que les bailleurs n’ont rien promis de concret.

Selon lui, la plupart des bailleurs ont fait preuve d’une timidité inédite pendant la conférence. Ils ont encore promis d’aider le Burundi au moment où le gouvernement s’attendait à ce qu’ils joignent la parole à l’acte par rapport aux promesses de Genève. La PARCEM estime que même les 46% que le gouvernement des promesses dit avoir déjà recouvré restent au niveau des promesses. « Même ceux qui ont accepté de parler ce sont limités au niveau des engagements traditionnels », a-t-il déploré.

De la part de la PARCEM, la balle se trouve dans le camp du pouvoir de Bujumbura. La réforme de la gouvernance, la loi du mérite dans l’accès à l’emploi sont certains des défis pour ce pays de l’Afrique centrale. Faustin Ndikumana demande au pouvoir de Bujumbura de supprimer aussi les avantages colossaux dont bénéficient certains dignitaires de ce pays en matière d’exonérations. L’ambassadeur de la Belgique au Burundi a indiqué lors de cette conférence sectorielle l’aide envers le Burundi sera beaucoup plus conditionnée par la transparence des élections prévue en 2015.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

484 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 10 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 7 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 7 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)

ONU : Soutenons ce pays en exigeant encore,(popularité : 3 %)