La CAE lance un sondage sur la perception d’intégration régionale par les citoyens est-africains




Par: Agence est-africaine de Presse , dimanche 21 juillet 2013  à 15 : 57 : 27
a

Article produit par un correspondant de l’agence est-africaine de presse

Arusha, 21 juillet 2013 (EANA)-Le Secrétaire général de la Communauté de l’Afrique de l’Est(CAE), Dr Richard Sezibera a souligné l’importance cruciale de faire de la CAE un bloc régional aussi plus vibrant qu’attractif.

« Notre bloc régional doit être le plus efficace ; le plus efficient, le plus vibrant et le plus attractif possible pour aider les Est-Africains à tirer meilleur partie de tout ce qu’il peut offrir » a –il dit aujourd’hui au siège de la Communauté à Arusha à l’occasion du lancement officiel d’une étude de base déjà entreprise dans les pays membres par le Secrétariat de la CAE en collaboration avec l’agence allemande de développement international GIZ.

La brève cérémonie a été honorée par les hauts responsables de la GIZ en présence des équipes de l’étude, selon un communiqué de presse de la CAE.

L’étude, qui doit être menée au Burundi, au Kenya, au Rwanda, en Tanzanie et en Uganda sera effectuée à travers un questionnaire en ligne ainsi que par des interviews face-à-face sur terrain dans des villes sélectionnées et stratégiques ainsi que celles frontalières, et devrait aller jusqu’au 24 août prochain.

« L’étude devrait nous donner un aperçu de comment certains des principaux publics visés perçoivent la Communauté, à quel point ils la connaissent, dans quelle mesure ses symboles leurs sont familiers et de comment ils évaluent ses performances dans ses efforts de se mettre en contact avec eux » a-t-il ajouté.

Et le plus important comme l’a précisé le responsable de la CAE, l’étude devrait s’attacher à examiner comment les messages clés sont transmis visuellement et de comment la Communauté est perçue par les citoyens est-africains et quelle serait la meilleure marche à suivre.

Dr Sezibera s’est félicité de l’effort, qui selon lui, se rangeait dans le véritable esprit d’apporter le processus régional plus près de la population.

Le Directeur de la communication et des affaires publiques de la CAE, M. Owora Richard Othieno a dit que l’objectif du projet est de voir si l’identité institutionnelle et l’image de la Communauté répondaient aux aspirations des Est-Africains et atteignait les objectifs nobles du Traité.

« Cela veut dire nous voulons voir si la perception du public extérieur ciblé est cohérente avec ce que la Communauté perçoit elle-même et avec la plate-forme (vision, mission, objectifs stratégiques et valeurs fondamentales) de la Communauté » a-t-il dit.

M. Owora a encouragé les citoyens de l’Afrique de l’Est à participer pleinement et à faire montre d’appui sans réserves aussi bien au questionnaire en ligne qu’aux interviews. « J’appelle à une pleine coopération pour nous aider à mener une étude couronnée de succès dans l’intérêt de notre intégration régionale » a-t-il dit.

Deux équipes centrales ont été constituées pour faciliter le processus physique d’entrevues. Une équipe s’est rendue en Uganda (sites d’enquête : Kampala, Lira, Fort Portal, et la ville frontière de Busia) ; au Kenya (Nairobi, Mombasa, et Eldoret) ; en République Unie de Tanzanie (Dodoma, Mwanza, frontière de Sirari, Arusha et Zanzibar), tandis que l’autre couvrira le Burundi avec comme sites d’enquête Makamba, Muyinga et Cibitoke, et au Rwanda à Musanze et Nyagatare.

L’équipe d’interviews est composée de volontaires dont des journalistes qui ont reçu une formation sur le processus d’intégration régionale sous les auspices de la CAE et de GIZ, certains ambassadeurs de la jeunesse de la CAE, les meilleurs débatteurs sur la Communauté, les étudiants et des fonctionnaires mandatés des ministères chargés des affaires de la Communauté dans les pays membres respectifs.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

488 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 5 %)

Les commerçants de maïs de Himo accusent l’intégration de les conduire à la faillite ,(popularité : 2 %)

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général,(popularité : 2 %)

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut,(popularité : 2 %)

KENYA : La Commission électorale appelle les candidats à respecter les résultats,(popularité : 2 %)

La CAE déploie une forte Mission d’Observation pour les élections au Kenya,(popularité : 2 %)

LES ELECTIONS AU KENYA ETAIENT LIBRES ET RÉGULIERES SELON LES OBVSERVATEURS REGIONAUX,(popularité : 2 %)

Une ministre rwandaise meurt à 48 ans,(popularité : 2 %)

La CAE lance un sondage sur la perception d’intégration régionale par les citoyens est-africains,(popularité : 2 %)

La CAE soutenue par l’Interpol pour lutter contre la criminalité dans la région,(popularité : 2 %)