Université du Burundi : Colère du Ministre de tutelle




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 24 juillet 2013  à 14 : 34 : 34
a

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Dr Joseph Butore vient de sanctionner plus de 20 étudiants, accusés d’être à la base de la séquestration violente contre certains enseignants.

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce mardi sur la situation qui prévaut dans cette Université, il a indiqué que 5 étudiants d’entre eux sont renvoyés définitivement de l’enseignement supérieur. Les autres qui restent n’ont pas droit de se faire réinscrire que d’ici deux ans à compter à partir de ce mardi.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Dr Joseph Butore a dit avoir pris cette décision pour amener les étudiants à la cohabitation pacifique puisque ces étudiants avaient détruit les biens de l’Université pendant une grève qui venait d’y avoir lieu.

Le ministre de tutelle rend publique cette déclaration après près de deux semaines de climat d’incertitude entre les étudiants des deuxièmes années exceptées ceux de l’institut supérieur des sports et d’éducation physique et de l’institut technique supérieur sur fond de réclamation des bourses du mois de juin et juillet 2013.

Ces étudiants ont réclamé la bourse du mois de juin mais le rectorat a estimé que cette bourse devrait être affectée dans autre année académique. Difficile de dire si cette décision vient mettre fin à un climat malsain dans une université qui, bientôt 2 mois surtout au campus Mutanga , constitue le fief des revendications sociales selon les personnes avisées.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

337 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires ,(popularité : 25 %)

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 14 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 6 %)

CIBITOKE/SOCIETE : Extrême pauvreté dans le site des sinistrés de Karurama,(popularité : 6 %)

Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 4 %)

La route Makamba-Bururi encore impraticable,(popularité : 4 %)

Burundi : Journée mondiale de la population, une croissance démographique alarmante,(popularité : 4 %)

Les vaches en débandade dans la réserve naturelle de la Rukoko,(popularité : 4 %)

Les droits de l’enfant se cherchent encore au Burundi,(popularité : 4 %)

12 étudiants burundais risquent d’être chassés par l’Université Cheick Anta Diop de Dakar ,(popularité : 3 %)