Université du Burundi : Colère du Ministre de tutelle




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 24 juillet 2013  à 14 : 34 : 34
a

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Dr Joseph Butore vient de sanctionner plus de 20 étudiants, accusés d’être à la base de la séquestration violente contre certains enseignants.

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce mardi sur la situation qui prévaut dans cette Université, il a indiqué que 5 étudiants d’entre eux sont renvoyés définitivement de l’enseignement supérieur. Les autres qui restent n’ont pas droit de se faire réinscrire que d’ici deux ans à compter à partir de ce mardi.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Dr Joseph Butore a dit avoir pris cette décision pour amener les étudiants à la cohabitation pacifique puisque ces étudiants avaient détruit les biens de l’Université pendant une grève qui venait d’y avoir lieu.

Le ministre de tutelle rend publique cette déclaration après près de deux semaines de climat d’incertitude entre les étudiants des deuxièmes années exceptées ceux de l’institut supérieur des sports et d’éducation physique et de l’institut technique supérieur sur fond de réclamation des bourses du mois de juin et juillet 2013.

Ces étudiants ont réclamé la bourse du mois de juin mais le rectorat a estimé que cette bourse devrait être affectée dans autre année académique. Difficile de dire si cette décision vient mettre fin à un climat malsain dans une université qui, bientôt 2 mois surtout au campus Mutanga , constitue le fief des revendications sociales selon les personnes avisées.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

358 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 48 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 31 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 27 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 27 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 27 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 27 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 25 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 24 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 24 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 22 %)