Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


La BAD finance la création d’une université panafricaine sur le continent




Par: Désiré Nimubona , mercredi 31 juillet 2013  à 16 : 11 : 44
a

La Banque Africaine de Développement (BAD) vient d’accorder un crédit de 45 million de dollars au Fond Africain pour le Développement « pour financer la création d’une université panafricaine », selon un communiqué de la BAD repris d’ailleurs par BizTech Africa.

Selon le communiqué, cette institution africaine, bénéficiaire de ce crédit veut aider dans la création des grandes têtes sur le continent africain, une terre qui a en besoin.

« Des milliers d’élèves partout en Afrique bénéficieront de ce projet. C’est vraiment un effort régional étonnant pour aider les universités africaines à atteindre le statut de classe mondiale. Il va augmenter le nombre de scientifiques et de chercheurs africains non seulement pour répondre aux besoins du continent mais aussi pour aider les jeunes à devenir compétitifs sur les marchés internationaux du travail », explique Mme Agnès Soucat, Chef du Département du Développement Humain à la BAD.

Par ce nouveau projet panafricain, cinq instituts panafricain seront créés et vont « se concentrer principalement sur la science, la technologie et l’innovation ».

L’Afrique qui représente 13,4% de la population du monde ne produit que 1,1% de découvertes scientifiques par des intellectuels. La nouvelle institution vise à donner plus de poids et de crédibilité scientifique à ce continent.

Le choix des pays qui vont abriter ces instituts de l’Université Pan Africaine (Pan African University : PAU) est désormais presque connus.

Les pays comme l’Afrique du Sud, le Kenya, le Nigeria, et le Cameroun sont des pays africains déjà connus pour abriter ces instituts.

La première université africaine à être sur la liste des grandes institutions du genre se trouve à la 113ème place sur une liste des 400 universités dont la majorité se trouve aux Etats Unis d’Amérique.

Ce ne sont pas de nouvelles infrastructures qui seront érigées, mais plutôt la mise en place d’un réseau des universités du continent déjà fonctionnelles sélectionnées sur base de leurs compétences, laisse savoir le communiqué de la BAD transmis à pas mal de rédactions du monde.

Les branches de ces cinq instituts de l’Université Pan Africaine seront reparties comme suit, selon le communiqué : l‘institut des Sciences fondamentales, de la technologie et de l’innovation seront basés au Kenya (Afrique de l’Est), Science de la Terre et sciences de la vie (y compris l’agriculture) seront mises au Nigeria (Afrique de l’Ouest), les sciences de l’eau et de l’énergie y compris le changement climatique seront mises dans un pays de l’Afrique du nord, tandis que les Sciences de l’espace seront logées en Afrique du Sud.

Ce n’est pas la première fois qu’il y ait un sentiment pan-africaniste ces derniers jours en Afrique ou en dehors du continent.

En avril dernier, Jérôme Almon, un vétéran de l’armée américaine et qui s’est converti dans les affaires a appelé les afro américains vivant aux Etats Unis de se mettre ensemble pour collecter 230 milliards de dollars d’investissements en Afrique jusqu’en 2017.

Dans une campagne dénommée « The power of one trillion » en ligne, ces Afro-Américains veulent nouer des relations avec le continent de leurs aïeux, surtout que la majorité d’être elle sot issus des familles des ancien esclaves, arrivés aux Amériques les mains liés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

714 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Félix Tshisekedi élu 5eme Président de la RDC



a

RDC : La SADC et la CIRGL craignent une crise post-électorale



a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn





Les plus populaires
Centrafrique : Les soldats burundais préviennent un lynchage,(popularité : 7 %)

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 6 %)

Un cinquième Ballon d’Or pour Lionel Messi ,(popularité : 6 %)

Mort du Dr Myles Munroe : Bujumbura verse les larmes ,(popularité : 5 %)

Des ressortissants burundais blessés dans un accident routier en Zambie,(popularité : 5 %)

Amisom : Les soldats burundais et somaliens libèrent trois villes ,(popularité : 5 %)

Eunice Nzohabonayo veut la vérité sur la mort de Bilal Nzohabonayo ,(popularité : 5 %)

Bientôt la fondation Saido Berahino au Burundi et ailleurs ,(popularité : 5 %)

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa ,(popularité : 4 %)

Française enlevée au Kenya : L’otage aurait été localisée,(popularité : 4 %)