Quatre mois d’impayés pour les enseignants du CONAPES




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 4 août 2013  à 09 : 02 : 28
a

La grogne est vivace parmi les syndicalistes du Conseil National du Personnel Enseignant du Secondaire. Le président de ce syndicat Emmanuel Mashandari a indiqué ce vendredi que certains membres de ce syndicat viennent de passer 4 mois sans avoir accès aux salaires malgré les promesses de régularisations par la ministre de la fonction publique le mois écoulé.

Emmanuel Mashandari , le président de ce syndicat a dit qu’ils ont été au ministère de tutelle pour voir si réellement les revendications de ces personnes sont fondées. Sidéré, le président du syndicat CONAPES n’en revient pas : Les familles sont dans des conditions d’extrême pauvreté et sont menacées d’être chassées de leurs maisons.

Dans certaines provinces du pays notamment à Ngozi et Gitega, certains de ces enseignants disent qu’ils se sont rendus dans leurs banques respectives pour voir l’état des comptes bancaires mais se disent scandalisés par le double langage de la ministre de la fonction publique qui avait pourtant promis de rétablir ces enseignants dans leurs droits.

Jusqu’à présent bien qu’elle avait promis de s’exprimer sur la question, la ministre a refusé de joindre la parole à l’acte. Difficile de la trouver au téléphone.

Les enseignants du secondaire avaient grevé au mois de mai sur base de revendication des grades liés à leurs diplômes dans la carrière. Après mult tractations avec la ministre de tutelle, ils s’étaient résolus d’arrêter le mouvement pour permettre aux élèves d’aller en vacances avec les résultats annuels.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

278 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 4 %)

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires ,(popularité : 4 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 4 %)

L’Union Européenne déçue par la nouvelle loi sur la presse ,(popularité : 3 %)

La COSYBU plaide pour une harmonisation salariale juste ,(popularité : 3 %)

Climat délétère entre Léo et Onamob,(popularité : 3 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 3 %)

Les anciens hommes armés handicapés réclament leurs droits ,(popularité : 3 %)

Village Health Works veut construire un pavillon pour la santé de la mère au Burundi ,(popularité : 3 %)

Tollé autour d’un probable détournement de plus de 12 millions de Fbu ,(popularité : 3 %)