Quatre mois d’impayés pour les enseignants du CONAPES




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 4 août 2013  à 09 : 02 : 28
a

La grogne est vivace parmi les syndicalistes du Conseil National du Personnel Enseignant du Secondaire. Le président de ce syndicat Emmanuel Mashandari a indiqué ce vendredi que certains membres de ce syndicat viennent de passer 4 mois sans avoir accès aux salaires malgré les promesses de régularisations par la ministre de la fonction publique le mois écoulé.

Emmanuel Mashandari , le président de ce syndicat a dit qu’ils ont été au ministère de tutelle pour voir si réellement les revendications de ces personnes sont fondées. Sidéré, le président du syndicat CONAPES n’en revient pas : Les familles sont dans des conditions d’extrême pauvreté et sont menacées d’être chassées de leurs maisons.

Dans certaines provinces du pays notamment à Ngozi et Gitega, certains de ces enseignants disent qu’ils se sont rendus dans leurs banques respectives pour voir l’état des comptes bancaires mais se disent scandalisés par le double langage de la ministre de la fonction publique qui avait pourtant promis de rétablir ces enseignants dans leurs droits.

Jusqu’à présent bien qu’elle avait promis de s’exprimer sur la question, la ministre a refusé de joindre la parole à l’acte. Difficile de la trouver au téléphone.

Les enseignants du secondaire avaient grevé au mois de mai sur base de revendication des grades liés à leurs diplômes dans la carrière. Après mult tractations avec la ministre de tutelle, ils s’étaient résolus d’arrêter le mouvement pour permettre aux élèves d’aller en vacances avec les résultats annuels.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

300 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 55 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 23 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 22 %)

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 20 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 19 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 17 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 17 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 16 %)

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo ,(popularité : 16 %)

Muyinga : Les chrétiens doivent s’engager dans la politique,(popularité : 16 %)