Terrorisme : L’ambassade des Etats Unis au Burundi fermée, l’armée tranquillise




Par: Désiré Nimubona , lundi 5 août 2013  à 16 : 25 : 57
a

L’Ambassade des Etats Unis au Burundi se trouve sur la liste des autres chancelleries qui viennent d’être fermées pour des raisons de sécurité.

« Il ne s’agit pas d’une indication concernant une série de nouvelles menaces, mais plutôt d’une indication de notre engagement à faire preuve de prudence et à prendre les mesures appropriées pour protéger notre personnel, y compris les employés locaux et les visiteurs dans nos missions", a déclaré Jen Psaki la porte-parole du Département d’Etat dans un communiqué rendu public ce weekend à Washington.

Joint par téléphone, les services de communications de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique à Bujumbura confirment l’information, soulignant que la cause est la menace lancée par d’Al Quaeda.

Les ambassades d’Abou Dhabi, Amman, Caire, Riyad, Dhahran, Jeddah, Doha, Dubaï, Koweït, Manama, Mascate, Sanaa, Tripoli, Antananarivo, Bujumbura, Djibouti, Khartoum, Kigali et Port Louis sont concernées par cette mesure de sécurité.

Les causes de cette fermeture pas comme les autres des chancelleries américaines sont les messages interceptés par les américains en provenance des chefs de la branche terroriste Al Quaeda sur un plan attentat contre les intérêts américains et occidentaux comme le martèle le chef d’Etat Major le Général Martin Dempsey des Etats Unis d’Amérique sur ABC le weekend dernier..

« La cible n’est pas connu » comme l’a expliqué le chef d’Etat Major de l’armée américaine, mais il dit qu’« il y a un flot significatif évoquant des menaces ».

La source dit que la mesure ne pourra prendre longtemps mais ajoute tout de même que les intérêts occidentaux en général sont menacés par ces attaques terroristes.

Malgré tout, le Burundi n’est pas menacé, dit l’armée

Au Burundi, les corps de défense tranquillisent. Le porte-parole de l’armée burundaise le Colonel Gaspard Baratuza explique qu’aucun élément terroriste n’est signalé sur le sol Burundais.

Cependant, il évoque que l’alerte lancé par les américains n’est pas à négliger. Il ajoute cependant que les frontières du Burundi sont bien gardées, soulignant que la sécurité reste bonne dans tout le pays.

Le Burundi est l’un des pays de la région sous menaces terroristes depuis 2007 date à laquelle ses soldats ont été envoyés en Somalie dans le cadre de la mission de l’Union Africaine. Servant sous la bannière de cette organisation panafricaine, les soldats burundais ont déjà retiré des Al Shebab un grand territoire, y compris la capital Mogadiscio.

Ces derniers ont promis se venger en menant des attaques au Burundi si le pays ne retire pas ses troupes de la Somalie, ce que Bujumbura a refusé.

Entre temps, la région des grands lacs se positionne comme étant une région susceptible d’attirer les organisations terroristes suite à ses richesses en minerais aussi selon une source diplomatique.

La mesure de fermeture des Ambassades irait jusqu’au 10 aout 2013 selon notre source.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1874 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 11 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 6 %)

Cinq Radios se coalisent contre l’insécurité galopante au Burundi,(popularité : 5 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 5 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 5 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 5 %)

La sécurité manque au Burundi : Le pouvoir interpellé,(popularité : 5 %)

Sinunguruza demande aux corps de sécurité de doubler de vigilance aux Al Shebab ,(popularité : 5 %)

Bururi : Commémoration de vingt ans après les massacres des 40 séminaristes de Buta ,(popularité : 5 %)

Des soldats burundais finalement « constatés » à l’est de la RDC,(popularité : 5 %)