Terrorisme : L’ambassade des Etats Unis au Burundi fermée, l’armée tranquillise




Par: Désiré Nimubona , lundi 5 août 2013  à 16 : 25 : 57
a

L’Ambassade des Etats Unis au Burundi se trouve sur la liste des autres chancelleries qui viennent d’être fermées pour des raisons de sécurité.

« Il ne s’agit pas d’une indication concernant une série de nouvelles menaces, mais plutôt d’une indication de notre engagement à faire preuve de prudence et à prendre les mesures appropriées pour protéger notre personnel, y compris les employés locaux et les visiteurs dans nos missions", a déclaré Jen Psaki la porte-parole du Département d’Etat dans un communiqué rendu public ce weekend à Washington.

Joint par téléphone, les services de communications de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique à Bujumbura confirment l’information, soulignant que la cause est la menace lancée par d’Al Quaeda.

Les ambassades d’Abou Dhabi, Amman, Caire, Riyad, Dhahran, Jeddah, Doha, Dubaï, Koweït, Manama, Mascate, Sanaa, Tripoli, Antananarivo, Bujumbura, Djibouti, Khartoum, Kigali et Port Louis sont concernées par cette mesure de sécurité.

Les causes de cette fermeture pas comme les autres des chancelleries américaines sont les messages interceptés par les américains en provenance des chefs de la branche terroriste Al Quaeda sur un plan attentat contre les intérêts américains et occidentaux comme le martèle le chef d’Etat Major le Général Martin Dempsey des Etats Unis d’Amérique sur ABC le weekend dernier..

« La cible n’est pas connu » comme l’a expliqué le chef d’Etat Major de l’armée américaine, mais il dit qu’« il y a un flot significatif évoquant des menaces ».

La source dit que la mesure ne pourra prendre longtemps mais ajoute tout de même que les intérêts occidentaux en général sont menacés par ces attaques terroristes.

Malgré tout, le Burundi n’est pas menacé, dit l’armée

Au Burundi, les corps de défense tranquillisent. Le porte-parole de l’armée burundaise le Colonel Gaspard Baratuza explique qu’aucun élément terroriste n’est signalé sur le sol Burundais.

Cependant, il évoque que l’alerte lancé par les américains n’est pas à négliger. Il ajoute cependant que les frontières du Burundi sont bien gardées, soulignant que la sécurité reste bonne dans tout le pays.

Le Burundi est l’un des pays de la région sous menaces terroristes depuis 2007 date à laquelle ses soldats ont été envoyés en Somalie dans le cadre de la mission de l’Union Africaine. Servant sous la bannière de cette organisation panafricaine, les soldats burundais ont déjà retiré des Al Shebab un grand territoire, y compris la capital Mogadiscio.

Ces derniers ont promis se venger en menant des attaques au Burundi si le pays ne retire pas ses troupes de la Somalie, ce que Bujumbura a refusé.

Entre temps, la région des grands lacs se positionne comme étant une région susceptible d’attirer les organisations terroristes suite à ses richesses en minerais aussi selon une source diplomatique.

La mesure de fermeture des Ambassades irait jusqu’au 10 aout 2013 selon notre source.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1850 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 82 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 7 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 6 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 5 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 5 %)

Musaga : la tension monte !,(popularité : 4 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 3 %)

Bujumbura secoué par des grenades ce matin, un mort et une trentaine de blessés,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)