Agathon Rwasa interdit d’accéder au lieu d’accueil par la police




Par: Désiré Nimubona , mardi 6 août 2013  à 10 : 05 : 29
a

Un véhicule dans lequel se trouve Rwasa a été interdit d’accéder à l’intérieur de l’endroit dit Kwiraro. La police est déployée sur le lieu dit Kwiraro où sont prévues les cérémonies de son accueil. Cependant, un grand nombre des membres du comité exécutif de l’aile de Rwasa et Aimé Magera son porte parole, se trouvent à l’intérieur de la parcelle.

Au moins 1.000 FNL pro Rwasa sont bloqués à l’extérieur avec lui. La police est en train d’appeler un renfort sur le lieu dit Kwiraro où cet ancien rebelle devrait rencontrer les siens comme annoncé par le porte-parole de Rwasa Aimé Magera.

Une source du Ministère de l’intérieur a confirmé à la rédaction que les cérémonies d’accueil d’Agathon Rwasa, de même que la conférence de presse prévue vers midi n’auront pas lieu.

Cette source du Ministère de l’intérieur nous a souligné que le FNL (aile Miburo et reconnu par le Gouvernement) a écrit une lettre au Ministère de l’Intérieur pour lui demander de ne pas autoriser la tenue d’une conférence de presse par un simple membre du FNL (Rwasa Agathon) ou de porter des uniformes du parti pour aller l’accueillir.

Tôt le matin, les membres du FNL sympathisants de Rwasa avaient déjà envahi la parcelle dite Kwiraro (Avenue du large, dans le quartier Kabondo, non loin de la radio nationale) pour accueillir Agathon Rwasa. Vers 9h 45, Rwasa est venu dans un véhicule escorté par ses chargés de la sécurité.

La diplomatie aussi présente

Depuis ce matin, les véhicules des diplomates faisaient navettes aussi devant l’endroit où Rwasa devrait être accueillir. L’ambassadeur de la Belgique au Burundi est déjà sur les lieux, de même que les représentants du BNUB.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

5390 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 52 %)

Sénatoriales en cours à travers le pays,(popularité : 7 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 7 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 7 %)

Une histoire de la nyakurisation politique ,(popularité : 6 %)

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 5 %)

"La radiation du groupe parlementaire Uprona n’a pas raison d’avoir lieu ’’,(popularité : 5 %)

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques,(popularité : 5 %)

Arusha : Huit points à discuter regroupés en quatre grands ensembles,(popularité : 5 %)

Un nouveau document de voyage dans la zone CEPGL bientôt en circulation,(popularité : 4 %)