Une route baptisée Pierre Nkurunziza, une autre Denise Bucumi-Nkurunziza,….




Par: Désiré Nimubona , mardi 20 août 2013  à 14 : 03 : 57
a

Pierre Nkurunziza, président de la république du Burundi, son épouse, Mme Denise Bucumi-Nkurunziza, Anatole Kanyenkiko et autres, sont quelques-uns des natifs de Mwumba décorés « exceptionnellement » par leur conseil communal lors de la célébration de la fête communale lancée samedi dernier dans tout le pays. Si l’opposition y voit une façon de faire la propagande du parti présidentiel, le président lui, y voit un geste de remerciement des gens qui se sont distingués dans de bonnes oeuvres. Ceux-là doivent être remerciés étant encore vivant que d’attendre leur mort pour les louer. Retour sur les motivations et les noms des figures de la commune Mwumba dont la plupart étaient ou sont des autorités nationales de ce pays.

La route Ngozi-Mwumba-Kanyaru Bas (sur la frontière avec le Rwanda au nord du Burundi) porte désormais le nom de Pierre Nkurunziza selon la décision du Conseil Communal de Mwumba, la commune natale du président de la république Pierre Nkurunziza.

Emmanuel Ndayizeye, Administrateur de la commune Mwumba, dit que « le président de la république est en train de faire des projets de développement dans la commune de Mwumba est sert comme un lien entre trois commune traversée par cette route, c’est-à-dire Ngozi, Mwumba et Busiga ».

Joint par téléphone, Emmanuel Ndayizeye explique que même la première dame du pays, Mme Denise Bucumi-Nkurunziza n’a pas été oubliée par le conseil communal de Mwumba.

Native de cette même commune, le nom de Mme Bucumi-Nkurunziza est donné à la route Buye-Songwe-Gitasi, une route de cette même commune de Mwumba.

L’administrateur communal de Mwumba explique que la première dame a hérité cette route car, « elle y a construit de belles écoles en étages ». Selon lui, « un établissement scolaire situé sur cet axe routier possède une bonne bibliothèque moderne et une école techniques aux standards modernes ».

Les autres natifs de cette commune tel que l’ancien premier Ministre Albin Nyamoya (déjà décédé) ont été remerciés, selon toujours notre source. Le nom d’Albin Nyamoya est donné au village de Vyerwa, un village situé dans cette même commune de Mwumba. La motivation de cette décoration « exceptionnelle est son rôle dans la pacification du nord du pays en général et sa commune natale de Mwumba en particulier au lendemain de la crise de 1972 ».

Le conseil communal de Mwumba, dans sa décision, s’est montré satisfait par le rapprochement entre les ethnies initié par l’ancien premier Ministre du régime Micombero entre 1972 et 1973. « Il n’a pas resté à la primature très longtemps, mais dans une année qu’il y a passé, il a pu faire revenir ceux qui s’étaient cachés dans la brousse suite à la crise » ajoute Ndayizeye dans notre entretien.

La Commune Mwumba a aussi remercié l’ancien premier Ministre Anatole Kanyenkiko. Lui aussi natif de Mwumba, il a été remercié pour avoir, lui aussi, comme Albin Nyamoya, fait revenir la confiance entre les composantes ethniques après l’assassinat du premier président démocratiquement élu, Ndadaye Melchior en 1993. C’est l’artère Songwe-Macamba de cette même commune, qui sera alors désormais appelée Anatole Kanyenkiko.

L’ancien président du Tribunal de Résidence de Kabamba(Mwumba) depuis l’indépendance Muvyuko Concorde a hérité lui aussi l’artère Buye-Kahamba. Selon la commune de Mwumba, l’ancien président de ce tribunal a refusé de juger les innocents pour rien surtout dans les années qui ont suivi les tragédies que le pays a connu depuis son indépendance.

Toutes ces artères ne sont pas en bon état selon l’admirateur de Mwumba. Selon lui ces routes seront alors mises en bonne état et des pancartes portant les noms des décorés sont en train d’être faites pour être posées le plus rapidement possible. Ndayizeye promet que la route du président de la république sera réhabilitée et macadamisée.

Lors de la célébration de l’indépendance, le 1er juillet 2013, Pierre Nkurunziza avait annoncé que ceux qui sont en train de militer pour le bien être du pays seront remerciés étant encore vivant. Il avait annoncé que les gens ont toujours tendance à louer les oeuvres après la mort de ceux qui les ont fait alors qu’il y a moyens de le faire bien avant, quand ils sont encore en vie.


« Si j’étais le président j’aurais dit non ! »

Le vice-président du parti Frodebu trouve l’action non urgente ou tout simplement sans signification. Selon Frédéric Bamvuginyumvira, ancien vice-président de la république, vice-président du Frodebu et membre de la coalition de l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri) le président de la république devrait plutôt refuser cette « publicité ».

« C’est une façon de s’approprier le pays sous une autre forme » explique le vice-président du Frodebu dans une interview avec la Radio Isanganiro.

Par ailleurs, il y a du parfum de la dictature, car estime-t-il, si les gens commencent à s’approprier des routes ou des infrastructures de cette façon, il faudra aussi s’attendre à la construction des monuments pour la gloire de certaines gens.

« Si j’étais le président, j’aurais dit non » dit Bamvuginyumvira, ajoutant que les missions d’un conseil communal ne sont pas (à ce qu’il sache), de baptiser les axes routiers.

Selon lui, le Comité national des ordres de la république (s’il existe, selon lui) devrait faire son travail au lieu de le laisser aux autres tels que les conseils communaux.

Les appellations ont été annoncées, samedi, lors de la célébration, pour la première fois, de la fête communale initiée par le Gouvernement.

Cette journée qui s’est déroulée dans tout le pays et dans laquelle tous les natifs sont à appelés à participer avait été célébrée d’une façon exceptionnelle à Mwumba, la commune natale du président de la république.

Assis sur des nattes traditionnelles, les participants y compris le numéro un burundais ont partagé les repas traditionnel, les boissons venus des ménages de cette commune. C’était une journée des retrouvailles, selon Nkurunziza, des retrouvailles pourtant critiquées par l’opposition qui y voit plutôt une forme de faire la campagne.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

5955 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par ndayishimiye_jeanclaude@ymail.com   ce  lundi 20 octobre 2014   à 17 : 29 : 31

c’est très intéressant, avoir un président qui travaille avec énergie pour sa commune natale mais à voir ce qui se passe dans le pays je pense qu’il serait mieux de penser pour le pays car il est à la hauteur de sa commune lui c’est un Président, un Père de tous les burundais.

Je comprend mal comment il ose faire. Tout simplement l’avenir en dira beaucoup. Avec des champs partout. je sais pas ça il faut prier le TOUT PUISSANT.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Abamenyeshamakuru ba Radio Isanganiro bibuka ukwezi guheze iradiyo yabo ituriwe



a

Un mois après : les journalistes se souviennent de la destruction dIsanganiro



a

Radio Isanganiro démolie : ce n’est pas une fermeture mais une démolition



a

Les putschistes annoncent leur échec



a

La CENI va vers des difficultés financières



a

Deuxième semaine : Les manifestations regagnent l’intérieur du Burundi



a

CNDD-FDD : Une candidature de mauvais augure



a

Campagne mardi noir par l’UB empêchée aux environs du pont Muha



a

Des refugiés burundais au Rwanda et en Ouganda



a

Autre probable cause de la parlaysie des activités à l’A.N





Les plus populaires
Les Burundais se rappellent des morts de 1972,(popularité : 14 %)

Un mois après : les journalistes se souviennent de la destruction dIsanganiro,(popularité : 14 %)

Le 3ème mandat : sa vie en danger, analyse du SNR ,(popularité : 14 %)

Burundi : Le Gouvernement fâché contre le rapport d’Amnesty Internationale ,(popularité : 14 %)

La sécurité à Cibitoke restaurée,(popularité : 11 %)

Pierre Nkurunziza sera désormais « commandant du soldat de la Paix »,(popularité : 11 %)

Dix sept hauts cadres du Cndd-fdd signent contre le 3ème mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 10 %)

Une route baptisée Pierre Nkurunziza, une autre Denise Bucumi-Nkurunziza,…. ,(popularité : 10 %)

Nickel de Musongati : Le Burundi et BMM se partagent les parts,(popularité : 9 %)

Isanganiro Awards 4ème édition : N John de Karusi ,(popularité : 9 %)