L’école fondamentale commence le 16 septembre




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 4 septembre 2013  à 07 : 55 : 07
a

La porte-parole du ministère de l’éducation primaire et secondaire, Anatolie Sinzinkabo, a indiqué qu’au moins plus de 5000 enseignants ont été formés pour dispenser les enseignements à partir du 16 septembre 2013 dans le système fondamental.

Dans une interview qu’elle a accordée à la Radio Isanganiro, Anatolie Sinzinkabo est revenue sur certains des éléments clés dans les préparatifs de cette année scolaire2013-2014. Les bancs pupitres et les livres sont seront mis à la disposition des écoles pour éviter les tracasseries dans les cours avant le début des cours selon elle. « C’est année scolaire spécial car elle coïncide avec le nouveau système éducatif » , a souligné Anatolie Sinzinkabo.

Des inquiétudes persistent toujours vis-à-vis de ce système scolaire, notamment sur les lacunes liées au manque de budget et des infrastructures. De la part d’Anatolie Sinzinkabo le gouvernement et les partenaires au développement soutiennent ce projet. « Je ne peux pas préciser ici le budget alloué à ce projet mais le Fond National pour l’Investissement Communal et autres soutiennent ce projet », a-t-elle ajouté. Selon elle beaucoup d’enseignants sont sensibles aujourd’hui sur la nécessité de ce projet.

A la question de savoir si les grèves devenues une triste réalité ces dernières années à travers le pays dans l’enseignement ne risquent pas de s’amplifier davantage avec le système d’école fondamentale, Anatolie Sinzinkabo estime qu’elles ne dépendront pas nécessairement de ce nouveau système éducatif. Bien que la position du ministre de tutelle soit telle certains observateurs se sont déjà inscrits en faux contre l’école fondamentale. Dans une conférence de presse ce vendredi passé, Léonce Ngendakumana a indiqué qu’elle risque de tourner mal contre le pouvoir de Bujumbura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

320 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara



a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo





Les plus populaires
Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 95 %)

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants,(popularité : 25 %)

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...,(popularité : 19 %)

Sorbonne, SIHO et HCR ouvrent l’université des réfugiés au Burundi en septembre ,(popularité : 11 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 8 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 7 %)

Vers la reprise des cours dans les universités privées,(popularité : 6 %)

L’hôpital communautaire de Kigutu a tout sauf l’électricité,(popularité : 6 %)

Burundi : L’enseignement supérieur en difficultés,(popularité : 6 %)

Père Noel donne la joie aux touts petits,(popularité : 6 %)