Club Miburo - Bigirimana, caisse de résonnance du cndd fdd




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 7 septembre 2013  à 09 : 05 : 15
a

Le professeur Gertrude Kazoviyo estime que Jacques Bigirimana et Emmanuel Miburo sont des caisses de résonnance du parti au pouvoir au regard des déclarations qui viseraient à arrêter arbitrairement Rwasa Agathon qu’ils ont rendues publiques.

Miburo Emmanuel et Bigirimana Jacques, respectivement président et secrétaire général du parti FNL pro gouvernement, ont indiqué que Rwasa est en train de mettre en place une police parallèle et viserait à s’attaquer aux institutions en place.

Dans une interview qu’elle a accordée à la presse ce jeudi en réaction à ces propos, le porte parole du Forum pour le Renforcement de la Société Civile, Pr Gertrude Kazoviyo, a indiqué que même si Bujumbura avait appelé les leaders politiques en exil à retourner dans le pays, il avait consenti sur cette proposition la mort dans l’âme au regard des agissements actuels à l’endroit du leader du FNL.

Le retour de Rwasa sur la scène politique aura montré aussi que cet homme a derrière lui beaucoup de membres contrairement à Miburo et Bigirimana selon le porte parole du Forum pour le Renforcement de la Société Civile. D’après elle, ces actes ne visent qu’à arrêter Rwasa Agathon pour l’empêcher de continuer à exercer ses droits politiques à l’instar des autres burundais.

Cette sortie médiatique du porte parole du Forum pour le Renforcement de la Société Civile a lieu au moment où six jeunes du parti FNL proches de Rwasa Agathon ont été arrêtés mardi de cette semaine par la police pour des raisons d’enquêtes en province de Bujumbura.

Ils ont été libérés après un long tapage médiatique. Selon les sources en provenance de cette province, les membres du FNL qui ont pris part aux festivités lors de la première apparition publique de Rwasa Agathon après près de 3ans d’exile, seraient à appréhender en premier lieu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2259 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"





Les plus populaires
Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 9 %)

Des travaux d’exhumation des restes du dernier roi du Burundi lancés ce mardi à Gitega,(popularité : 3 %)

Le chef des Renseignements burundais remplacé,(popularité : 3 %)

Il n’a aucune raison de se représenter, dixit OAG ,(popularité : 3 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 3 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 3 %)

Le Lieutenant Général inhumé ce samedi à Bujumbura,(popularité : 3 %)

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété,(popularité : 3 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 3 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 3 %)