Le FMI promet 7,5 millions de dollars au Burundi




Par: Désiré Nimubona , mardi 10 septembre 2013  à 07 : 36 : 48
a

Le Fonds Monétaire International (FMI) vient d’annoncer un décaissement de 7,5 millions de dollars pour le Burundi après la conclusion de la troisième revue du programme appuyé par la Facilité Elargie de Crédit (FEC).

La visite qui vient de s’achever avait été conduite par Naoyuki Shinohara , Directeur général adjoint du FMI.

Selon un communiqué vu par Daily Nigeria, l’examen qui vient juste de se clôturer a montré que le pays connait des difficultés liés surtout à l’inflation et des efforts de faire diminuer cette inflation.

Shinohara a déclaré que la dernière autorisation a apporté le total des décaissements au Burundi dans le cadre de l’accord FEC à 22,6 millions de dollars.

« Le Conseil d’administration du FMI a également approuvé une demande de modification des critères de performance pour 2013 », souligne le communiqué rendu public ce lundi.

« Il (le FMI) a également approuvé le critère de réalisation continu sur la dette extérieure non concessionnelle garantie par le gouvernement et la Banque de la République du Burundi, ’’ a t-il ajouté.

Shinohara a déclaré que le Burundi a fait des progrès dans le cadre du programme appuyé par la FEC en dépit de circonstances socio- politiques et économiques difficiles.

Pour ce cadre, les temps au Burundi ne sont pas du tout bonne, mais la volonté y est bien sure d’autant plus que le Gouvernement tente de stabiliser l’inflation et des prix du carburant. La guerre de l’est du Congo est une autre barrière à la bonne croissance économique burundaise.

« Les perspectives économiques à moyen terme restent difficiles, avec des risques de dégradation résultant de l’incertitude de l’environnement externe et l’afflux de réfugiés en raison du conflit dans l’Est du Congo, ’’ a-t-il martelé.

Il a ajouté que l’engagement ferme aux programmes d’ECF, des politiques et des réformes structurelles demeure critique pour une meilleure performance économique.

Il a appelé les autorités à redoubler d’efforts pour améliorer réformes de la gestion financière.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

495 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 6 %)

EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 3 %)

Mobicash Burundi, solution à la bancarisation ? ,(popularité : 2 %)

Serait- il actionnaire de Burundi- Brewery ?,(popularité : 2 %)

‘’Pas encore temps de décrier la hausse des frais d’appel par téléphones’’,(popularité : 2 %)

Burundi/Carburant : Vers le réajustement des prix à la pompe ?,(popularité : 1 %)

Le parlement renvoie au gouvernement le projet de loi sur le payement des impôts des cadres de l’Etat ; les indignés se dévoilent ,(popularité : 1 %)

Le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze visite le Burundi,(popularité : 1 %)

Vers la fermeture du port commercial de Rumonge ?,(popularité : 1 %)

La Banque Mondiale approuve 35 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 1 %)