L’espace politique de Rwasa s’élargit




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 14 septembre 2013  à 10 : 57 : 40
a

9 membres du FNL parmi les 14 élus conseillers communaux dans la circonscription de Bururi ne reconnaissent plus Emmanuel Miburo et Jacques Bigirimana à la tête des FNL selon une correspondance qu’ils viennent de rendre publique ce vendredi.

Dans une sortie médiatique de ce vendredi sur Isanganiro, ces membres du FNL estiment que le club MIBURO- BIGIRIMANA roule pour des intérêts du parti CNDD-FDD raison pour laquelle ils s’inscrivent en faux contre eux. Ils disent qu’ils reconnaissent désormais Rwasa Agathon élus légalement et légitimement. Divergence de vue cependant parmi les membres du conseil dans cette province au sein du FNL.

Un parmi les 5 membres des conseils communaux de la province de Bururi du parti FNL servirait d’agent double puisqu’il serait aussi membre du Service National des Renseignements. Cet homme intimiderait les membres du conseil qui ont pris l’option d’aller accueillir Rwasa à son retour dans la vie politique du Burundi. Un autre se serait dans l’entre temps rendu au CNDD-FDD ces derniers années selon les sources sur place.

Depuis que Rwasa Agathon a repris sa carrière politique, des voies commencent à s’élever dans certaines provinces contre le club ‘’MIBURO- BIGIRIMANA’’. A Gitega, certains membres-dirigeants du FNL ont dit qu’ils ne reconnaissent pas ces deux hommes politiques à la tête des FNL. Même scénario dans le fief du FNL, Bujumbura rural, Kayanza, Kanyosha en mairie de Bujumbura, où des membres-dirigeants dudit parti annoncent qu’ils ne reconnaissent pas ce club ‘’MIBURO- BIGIRIMANA’’ sous prétextes qu’ils seraient de mèche avec le parti au pouvoir.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1123 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
L’Est de la RDC, fief des opposants et des pros du pouvoir de Bujumbura ,(popularité : 9 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 8 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 6 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 6 %)

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 6 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 5 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 5 %)

Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme,(popularité : 5 %)

Dossier Ernest Manirumva : La verité se cherche encore,(popularité : 5 %)

Il est dans la ligne de mire de la justice Belge ,(popularité : 5 %)