Les FNL de Muyinga contre le’’ Club Bigirimana –Miburo’’




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 18 septembre 2013  à 14 : 13 : 29
a

Plus de 440 membres du parti FNL viennent d’envoyer une correspondance au représentant du Secrétaire Général des Nations Unies dans laquelle ils lui demandent d’assurer la médiation entre Club Bigirimana –Miburo’’ et Rwasa Agathon pour que ce dernier soit reconnu par gouvernement du Burundi à la tête de ce parti.

Ces personnes estiment à travers ce document que les personnes à la tête de ce parti à savoir le Club Bigirimana –Miburo’’ sont des caisses de résonances du parti CNDD FDD parce qu’ils ont été placés par le gouvernement.

Depuis que Rwasa Agathon a mis fin à son exile intérieur, le club Emmanuel -Jacques ne cesse de perdre de son espace politique. Même si Emmanuel Miburo et Jacques Bigirimana disent qu’ils n’ont pas écho de ces revirements des membres du parti vers Rwasa Agathon, en province de Bururi, Bujumbura et Gitega, ces membres du FNL se désengagent peu à peu du club Miburo Bigirimana qui serait là pour protéger les intérêts du parti CNDD FDD selon eux .

Dans une conférence de presse que ce club a animé ce mardi, Emmanuel Miburo a dit que ces personnes ne sont pas connues au sein du parti. « Nous entendons seulement cela au niveau des médias. Nous sommes un parti politique qui se suffit. S’il y a problème que ces personnes s’adressent aux instances habilitées afin que les difficultés soient résolues », a-t-il souligné.

L’occasion aura été aussi le moment propice pour Emmanuel Miburo, président du parti reconnu par le gouvernement, de plaider pour que Rwasa Agathon réponde des griefs qui lui sont reprochés par la justice Burundaise, reconnaissant certes, qu’il y a des mobiles politiques derrière ce procès et cela est logique en politique.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

850 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 11 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 5 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 4 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 3 %)

Dix-huit ans après : Qu’en est-il du procès Ndadaye ?,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 2 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 2 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 2 %)

La CENI de 2015 : Comment retoucher la constitution du Burundi,(popularité : 2 %)