La CVR : Les burundais attendent Godot ?




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 27 septembre 2013  à 14 : 45 : 36
a

Le Forum pour la Conscience et le Développement demande au parlement d’accorder une attention particulière aux propositions émises par les Nations Unies et par la population Burundaise sur la CVR pour que le projet de loi sur la Commission Vérité et Réconciliation en cours au niveau du parlement n’accouche pas d’une souris.

Au cours d’une interview que le président de cette organisation de la société civile a accordée à la Radio Isanganiro ce vendredi, Pacifique Nininahazwe, président du Forum pour la Conscience et le Développement a indiqué que, dans le projet de loi en cours, il y a des points qui ont été proposés par certaines institutions notamment la société civile, les Nations Unies et la population lors des consultations populaires qui n’ont pas reçu une attention au regard de ce projet.

Cette commission reste imprécise quant à la façon dont seront élus les commissaires au moment où lors des consultations populaires, la population avait proposé que les commissaires soient nommés par une commission mixte, de la part de Pacifique Nininahazwe.

Selon lui, ce projet de loi ne précise pas aussi le sort qui sera réservé aux personnes qui seront accusées de crimes imprescriptibles comme les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et autres et surtout les rapports entre la CVR et le tribunal spécial pour le Burundi.

Beaucoup de manques de précisions subsistent aussi parce qu’il est difficile pour le moment de dire que l’environnement politique, à savoir celui des élections prévues en 2015, soit de nature à permettre que la CVR soit mise en place.

De la part du Focode , il y a visiblement des questions qui méritent de faire objet de débat entre les acteurs de la vie du pays et en particulier les hommes politiques qui semblent reléguer à l’écart cette question.

Le ministre de l’intérieur, Edouard Nduwimana, a quant à lui demandé à toute personne qui aurait des inquiétudes par rapport à ce projet de loi de faire preuve patience. « C’est pour cela qu’il y a séparation des trois pouvoirs. Si des coquilles il y a, il reviendra au parlement d’amender ce projet de loi conformément à la volonté du peuple », a-t-il souligné.

Certaines organisations ont déjà déploré que la justice n’aura pas de place dans ce projet de loi sur la CVR.

La vérité et la justice sur l’histoire sombre du Burundi seront-elles un jour connues ? Pierre Nkurunziza a tranquillisé en disant que probablement avant la fin de cette année la CVR sera mise en place.Voilà, les burundais n’attendent pas Godot.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

323 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 8 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 6 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 6 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Abdoulaye Bathily, nouveau médiateur dans la crise burundaise ,(popularité : 3 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 3 %)

Muyinga : La Tanzanie et le Burundi clarifient leurs frontières ,(popularité : 3 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 3 %)

Corruption, protection des droits humains : défis qui menacent le Burundi selon Pamela J. Slutz,(popularité : 3 %)