L’OBR et la police seraient impliqués dans ces fraudes ?




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 28 septembre 2013  à 13 : 35 : 25
a

« Les pagnes ne se créent pas un passage de manière mythique pour arriver à Bujumbura en provenance de la RDC . Au niveau de la frontière du Burundi avec la République Démocratique du Congo à Bukavu, nous donnons de l’argent aux policiers burundais et aux agents de l’Office Burundais des Recettes », ce sont les propos de certaines femmes ce vendredi quand ces deux institutions s’étaient données rendez- vous pour chercher les probables commerçantes qui ne s’acquittent pas de cette obligation fiscale.

La tâche n’a pas cependant été facile aussi bien pour la police que pour les agents de l’Office Burundais des Recettes. Elles ont directement fermé les kiosques en attendant qu’ils vident les lieux mais en vain.

« Les choses se compliquent davantage dans ce pays », ont-elles souligné avant que l’une d’entre elles ne menace d’enlever les habits en guise de d’excès de mécontentement.

Le Syndicat Général des Commerçants a essayé de jouer les médiations mais sans succès.

Pour ces femmes pour la plupart, si fraude y aurait il, elle est couverte par les autorités chargées de lutter contre cette pratique. « Ces pagnes ne tombent pas du ciel. Nous corrompons nos autorités c’est la raison pour laquelle cette fraude continue, a souligné l’une de ces femmes.

Après mult tractation, ces femmes ont laissé les agents de l’OBR entrer dans ces kiosques pour vérifier si elles s’acquittent effectivement de ce devoir civique vers 16 heures. Les agents de l’OBR n’avaient pas cependant le droit de faire sortir aucun pagne dans ces kiosques.

Cette polémique a lieu au moment où une entreprise de fabrication de pagne est fonctionnelle juste à la place d l’ancien Complexe Textile de Bujumbura. Difficile de dire qu’elle parviendrait à satisfaire tous les clients burundais qui ont besoin de pagnes parce qu’elle vieille de moins de deux ans.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

402 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires ,(popularité : 25 %)

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 14 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 6 %)

CIBITOKE/SOCIETE : Extrême pauvreté dans le site des sinistrés de Karurama,(popularité : 6 %)

Le secteur de l’éducation "en ruine" !,(popularité : 4 %)

La route Makamba-Bururi encore impraticable,(popularité : 4 %)

Burundi : Journée mondiale de la population, une croissance démographique alarmante,(popularité : 4 %)

Les vaches en débandade dans la réserve naturelle de la Rukoko,(popularité : 4 %)

Les droits de l’enfant se cherchent encore au Burundi,(popularité : 4 %)

12 étudiants burundais risquent d’être chassés par l’Université Cheick Anta Diop de Dakar ,(popularité : 3 %)