L’OBR et la police seraient impliqués dans ces fraudes ?




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 28 septembre 2013  à 13 : 35 : 25
a

« Les pagnes ne se créent pas un passage de manière mythique pour arriver à Bujumbura en provenance de la RDC . Au niveau de la frontière du Burundi avec la République Démocratique du Congo à Bukavu, nous donnons de l’argent aux policiers burundais et aux agents de l’Office Burundais des Recettes », ce sont les propos de certaines femmes ce vendredi quand ces deux institutions s’étaient données rendez- vous pour chercher les probables commerçantes qui ne s’acquittent pas de cette obligation fiscale.

La tâche n’a pas cependant été facile aussi bien pour la police que pour les agents de l’Office Burundais des Recettes. Elles ont directement fermé les kiosques en attendant qu’ils vident les lieux mais en vain.

« Les choses se compliquent davantage dans ce pays », ont-elles souligné avant que l’une d’entre elles ne menace d’enlever les habits en guise de d’excès de mécontentement.

Le Syndicat Général des Commerçants a essayé de jouer les médiations mais sans succès.

Pour ces femmes pour la plupart, si fraude y aurait il, elle est couverte par les autorités chargées de lutter contre cette pratique. « Ces pagnes ne tombent pas du ciel. Nous corrompons nos autorités c’est la raison pour laquelle cette fraude continue, a souligné l’une de ces femmes.

Après mult tractation, ces femmes ont laissé les agents de l’OBR entrer dans ces kiosques pour vérifier si elles s’acquittent effectivement de ce devoir civique vers 16 heures. Les agents de l’OBR n’avaient pas cependant le droit de faire sortir aucun pagne dans ces kiosques.

Cette polémique a lieu au moment où une entreprise de fabrication de pagne est fonctionnelle juste à la place d l’ancien Complexe Textile de Bujumbura. Difficile de dire qu’elle parviendrait à satisfaire tous les clients burundais qui ont besoin de pagnes parce qu’elle vieille de moins de deux ans.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

390 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques



a

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative



a

Kayanza : l’ambassadeur du japon au Burundi inaugure une adduction d’eau potable à Gahombo



a

Bubanza : plus de 500 enseignants inscrits de force dans des syndicats



a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %





Les plus populaires
La Communauté Islamique divisée plus que jamais ,(popularité : 7 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 5 %)

Rumonge : Des enseignants réclament les frais de documents pédagogiques,(popularité : 5 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 4 %)

Léon Manwangari n’est plus ,(popularité : 3 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 3 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 3 %)

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères ,(popularité : 3 %)

Bujumbura : 11 employés de la Librairie Saint Paul en conflit avec la direction,(popularité : 3 %)