Divergences de vue au sein de l’EAC




Par: Marc Niyonkuru, , dimanche 29 septembre 2013  à 09 : 21 : 14
a

« Le recours au principe de géométrie variable qui stipule que les décisions et programmes de projets doivent être le fruit d’un consensus pour les 5 cinq pays membres de l’EAC a été violé par le Kenya, l’Ouganda et le Rwanda », Ce sont les propos du porte parole du gouvernement du Burundi ce samedi sur les réunions dans le cadre l’EAC qui ont eu lieu sans que le Burundi et le Rwanda soient invités. Le Burundi n’entend pas respecter les clauses de ces réunions selon Bujumbura.

Dans une interview qu’il a accordée à la Radio Isanganiro ce samedi à propos d’une déclaration gouvernementale rendue publique vendredi sur les divergences de vue qui existent entre les pays membres de l’Est African Community, Philippe Nzobonariba s’est gardé d’utiliser une langue de bois. Il a dit que le Burundi ne va pas respecter du tout les clauses sur lesquelles ces pays se seront convenus.

Selon lui, ces 3 pays ont parlé entre eux de certains chapitres qui unissent ces 5 pays comme l’union politique et la construction des infrastructures de développement à l’insu du Burundi et de la République Unie de Tanzanie en violation de la loi. Pour Philippe Nzobonariba, ces deux pays auraient du normalement être invités à l’instar des 3 autres.

Au moment où certains estiment qu’il y aurait un agenda caché entre le Burundi et la République Unie de Tanzanie puisque le président de la république du Burundi venait d’effectuer une visite en Tanzanie, le porte parole du gouvernement du Burundi a dit que les visites de courtoisies sont une pratique courante même à travers d’autres qu’il ne faudrait pas y accorder une attention particulière.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

500 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu



a

Bujumbura : Un « maître » de circoncision arrêté à Kamenge





Les plus populaires
Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura ,(popularité : 18 %)

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade ,(popularité : 13 %)

Kirundo : séance de prière ponctuée de violences,(popularité : 13 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 8 %)

Un groupe armé à Nyarusange aux prises avec les forces de sécurité,(popularité : 8 %)

Un crime inédit mais vrai,(popularité : 6 %)

Attaque armée sur une position militaire à Kiyenzi, commune Kanyosha,(popularité : 6 %)

Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale ,(popularité : 6 %)

Le banditisme armé fait parler d’elle à Makamba, la population reste vigilente,(popularité : 6 %)

Les habitants en mairie de Bujumbura dénoncent la persistance de l’insécurité,(popularité : 5 %)