Giharo a déjà accueilli plus de 14milles burundais refoulés par la Tanzanie




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 30 septembre 2013  à 18 : 39 : 00
a

Certaines personnes parmi 14 milles refoulées de la Tanzanie ces derniers jours plaident pour une assistance parce qu’elles n’ont rien amené avec elles dès qu’elles ont été refoulées par ce pays.

Ces personnes disent qu’elles ne connaissent pas leurs communes ou province d’origine. D’autres indiquent qu’à leur arrivée au pays elles ont retrouvé leurs terres occupées par les autres raison pour laquelle elles ont choisi Giharo, la commune la plus vaste du pays pour accueil.

Jusqu’à présent seul la Croix Rouge et les agents de la ligue Iteka s’investissent dans les difficultés que vivent ces personnes selon l’administrateur sur place.

Dans l’entre temps, ceux qui plaident pour ces personnes sont en premier lieu les personnes qui vivent dans les camps des rapatriés de cette commune.

« C’est une souffrance que nous avons vécue raison pour laquelle nous demandons au pouvoir de Bujumbura et aux Organisations Non Gouvernementales de leur prêter assistance », ont-elles indiquées.

Pour elles, il est difficile de s’intégrer sans avoir des moyens quant l’on arrive aussi fraichement dans un pays. Ces personnes refoulées par la Tanzanie continuent à venir au Burundi. Elles sont en particulier accueillies par les provinces du Burundi, frontalière avec la Tanzanie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

224 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.



a

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services



a

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme



a

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées



a

Lumitel : la réconciliation de l’inspection générale du travail finit en queue de poissons



a

Rumonge : Les robinets de la Regideso ont tari



a

L’enlèvement des déchets ménagers écarte les pavés de Bwiza



a

Bubanza : La population de Mpanda, yeux fixés sur les 500 millions de la commune



a

Société : Les tailleurs de l’Avenue de la Mission reprennent leurs activités



a

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama





Les plus populaires
Rutovu : des magouilles dans la distribution des décodeurs de Startimes.,(popularité : 32 %)

Hôpital de Rumonge : Les patients apprécient différemment les services,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 4 %)

Neuf millions de dollars américains chaque année alloues à la lutte contre le paludisme,(popularité : 4 %)

La thérapie de l’eau thermale, des habitants de Mugara témoignent,(popularité : 2 %)

Les universités publiques ont fermé les portes,(popularité : 2 %)

Muyinga. Les enfants vulnérables reçoivent une aide en kit scolaire,(popularité : 2 %)

Rumonge : Plus d’une centaine d’élèves voient leurs notes au concours national annulées,(popularité : 2 %)

Rutana a enterré plus de 30 victimes du VIH Sida depuis juin 2011 ,(popularité : 2 %)

Le français sur une pente glissante au Burundi malgré les efforts de la francophonie,(popularité : 2 %)