La BADEA donne 10 million de dollars pour l’agriculture burundaise




Par: Désiré Nimubona , jeudi 3 octobre 2013  à 16 : 05 : 33
a

La Banque Arabe de Développement Economique en Afrique (BADEA) va financer l’agriculture burundaise, par un crédit de 10 millions de dollars, apprend-t-on d’une source de la présidence de la république.

Le directeur général de cette banque a souligné que ce crédit sera payé dans 30 ans à venir avec un intérêt bas de 1%, avec un délai de grâce de 10 ans dans le remboursement, apprend-on de cette source.
Cette banque n’exclut pas aussi la possibilité de financement dans la construction d’une route bitumée reliant les localités de Gitega, Mwaro et Nyakararo.

Le secteur agricole burundais a connu des difficultés durant ces dernières années suite à la crise qui a secoué le pays comme le directeur générale de cette banque BADEA Abdelaziz Khelef l’a souligné après son entretien avec Pierre Nkurunziza à Gitega, il y a un jour.

« Plus de 90% des habitants du Burundi dépendent de l’agriculture pour leurs moyens d’existence et leur survie, si bien que les familles rurales et urbaines doivent pouvoir produire leurs propres aliments », explique l’Organisation international de l’Alimentation FAO.

La BADEA avait été fondée en 1974 par les états membres de la ligue arabe. Cette banque dont le siège est basé au Kartoum, au Soudan dit avoir de la liberté dans sa gestion et a pour mission d’assurer la croissance économique de l’Afrique.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

414 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation



a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !





Les plus populaires
Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 24 %)

Le Parcem s’inquiète sur la rapide intégration régionale en Afrique de l’Est ,(popularité : 7 %)

Burundi : Le manque d’eau et d’électricité se fait parler de lui à la veille de la saison de pluie.,(popularité : 5 %)

Les hôtels burundais en phase de réanimation,(popularité : 5 %)

PARCEM s’interroge sur l’avenir des marchés réhabilités et la gestion de salubrité en Marie de Bujumbura ,(popularité : 5 %)

L’UE accorde au Burundi un don de 95 millions d’Euro,(popularité : 5 %)

Commerce : Salon industriel, une occasion en or pour le pays !,(popularité : 5 %)

Burundi : les recettes inférieures aux prévisions en 2015,(popularité : 5 %)

A quand les dividendes de la fibre optique au Burundi ?,(popularité : 5 %)

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM,(popularité : 5 %)