Vyerwa : Un projet caprin qui serait émaillé de corruption




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 4 octobre 2013  à 11 : 31 : 22
a

Au moins 22 chèvres de race alpine sur un total de 100 qui auraient été achetées à 300 millions de francs Bu sont déjà mortes sur la colline de Vyerwa en commune et province de Ngozi, a-t-on appris de source sur place ce jeudi.

Même les chèvres qui restent se trouvent en mauvais état et seraient exposées à la mort si rien n’était fait dans les meilleurs délais selon les témoignages de la population. Beaucoup de zones d’ombres auraient émaillé ce dossier. Le directeur provincial de l’agriculture et de l’élevage de Ngozi dit qu’il n’est pas du tout concerné par ce dossier parce qu’il n’a pas été avisé lorsque ces chèvres ont été amenées dans la province.

Pour certains, ces chèvres au lieu d’être achetés en France comme cela se trouvait dans le dossier d’appel d’offre sont probablement venus du Rwanda. Pour d’autres, ces chèvres seraient arrivées au Burundi en souffrant des maladies les spécialistes n’ont pas encore connues. Elles devraient donner entre 4et 6 litres de lait par jour mais elles parviennent difficilement à donner plutôt 0,6 litres par jour.

Tous convergent pour dire que ce projet de peuplement du caprin à Ngozi aurait été émaillé de pots de vins. Il vient s’ajouter sur un autre de peuplement de la poule dans cette même commune qui a accouché d’une souris. Beaucoup de poules ont été distribuées aux habitants dans cette commune de Ngozi.

Les habitants ont mangé la plupart des poules pendant les fêtes du nouvel an et de noël 2013 qui leur avaient été donnés sous prétextes qu’ils ne pourraient qu’ils voulaient festoyer à l’instar des autres. Dans la même un projet de plantation de bananier a aussi échoué. Une série de projets dans la même commune en tous cas intriguant.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

630 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ?



a

Gihanga : les cultivateurs du village 2 demandent la levée de la mesure de la SRDI



a

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?



a

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »



a

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau



a

Transport : Le Sénat burundais fustige l’état des routes construites ces derniers jours



a

Diplomatie : Le Burundi confirme son boycott au 20eme sommet du COMESA



a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption





Les plus populaires
Banque pour les jeunes : un rêve ou une réalité ? ,(popularité : 10 %)

Gitega : Les habitants de Shatanya s’interrogent à quand les travaux de pavage à plus d’une décennie des cotisations,(popularité : 3 %)

La Chine continue à appuyer le Burundi,(popularité : 3 %)

Les Pays Bas financent la réhabilitation de deux barrages au Burundi,(popularité : 3 %)

Guerre de mots entre l’OLUCOME et le ministère à la bonne gouvernance,(popularité : 3 %)

Où en est on avec la politique de charroi zéro ? ,(popularité : 3 %)

Quelles devraient être les solutions de survie de la presse ? ,(popularité : 3 %)

Mobicash Burundi, solution à la bancarisation ? ,(popularité : 3 %)

La transparence de la caisse du marché central mise en cause,(popularité : 3 %)

L’amélioration du climat des affaires, un souffle pour l’économie burundaise,(popularité : 3 %)