‘’Le pays perd de sa visibilité’’, dixit Pacifique




Par: Marc Niyonkuru, , vendredi 4 octobre 2013  à 12 : 00 : 14
a

« En déléguant son remplaçant dans la plupart des rencontres qui ont lieu sur l’échiquier international où sont aussi présent les présidents de différents pays, le Burundi perd l’occasion de montrer sa visibilité au niveau régional et international », ce sont les propos de Pacifique Nininahazwe, président du Forum pour la Conscience et le Développement, GOCODE, s’exprimant sur l’absence en sa personne du président de la république du Burundi à l’Assemblée Générale des Nations Unies depuis 2006 où il se fait souvent représenter ou par l’un de ces deux vices présidents de la républiques ou encore par l’ambassadeur Laurent Kavakure .

Le président du FOCODE a indiqué que le président de la république ne se présente pas dans certaines réunions d’une importance particulière sous prétexte qu’il a un agenda chargé.

Selon lui, certes il peut avoir à faire, mais nécessité oblige. Il a donné l’exemple de la rencontre de Génève l’année passée sur le financement du cadre stratégique et de lutte contre la pauvreté dans laquelle il s’est fait déléguer. Selon lui, cette rencontre était d’une importance particulière raison pour laquelle il fallait qu’il se présente en sa personne.

Ce défenseur des droits de l’homme a donné aussi l’exemple de la réunion des pays, membres de l’Union Africaine où le président de la république devait présider ce sommet l’année écoulée.

Pour Pacifique Nininahazwe, le pays a à perdre notamment pour ce qui est de sa visibilité quand Pierre Nkurunziza joue les absents dans plusieurs rencontres importantes au niveau régional et international.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

842 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 3 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri : n’a pas d’ « espoir en la nouvelle équipe » du parti CNDDFDD,(popularité : 2 %)

Pierre Ngendandumwe était patriote ,(popularité : 2 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 2 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)