Un hélicoptère de la Monusco touché par des balles du M23




Par: Désiré Nimubona , samedi 12 octobre 2013  à 16 : 48 : 15
a

Un hélicoptère de la Mission des Nations Unies au Congo a essuyé des tirs de mitrailleuse ce vendredi soir vers 16h locales, selon des sources officielles citées par AFP.

« Un hélicoptère de la Monusco a essuyé des tirs des forces négatives du M23 au-dessus de Rumangabo » mais n’a pas été abattu, a dit un officiel du Gouvernement congolais à AFP sous couvert d’anonymat.
Cet officiel a souligné que cet hélicoptère s’est retrouvé au dessus de la zone sous contrôle du M23 située à une quarantaine de kilomètres dans la localité de Rumangabo, au nord de la ville stratégique de Goma.

La ville de Rumangabo est une base stratégique des éléments du M23 depuis que ceux-ci ont été chassés de la ville de Goma, il y a quelques mois.

Des sources de la rébellion, indiquent que les éléments du M23 ont bel et bien tiré sur cet hélicoptère de l’ONU.

« Cet hélicoptère est passé à basse altitude dans le camp de Rumangabo vers 16h00 (...) alors que d’habitude il passe à une dizaine de kilomètres de là à vol d’oiseau », a dit Vianney Kazarama, porte-parole des M23.

Selon Kazarama, l’hélicoptère de la Monusco survolait à basse altitude, ce qui a effrayé les hommes du M23 croyant à une attaque des éléments de Forces Armée de la République Démocratique du Congo (FARDC) et de la Monusco.

« Quand j’ai interrogé les militaires (du M23), ils ont dit qu’ils pensaient que c’étaient des commandos des FARDC et de la Monusco qui voulaient lancer le combat, alors, ils ont tiré avec des mitrailleuses », a expliqué Vianney Kazarama à AFP.

Une source de la Monusco, interrogée par l’AFP a aussi confirmé cet incident, qui, selon Kazarama, n’est pas grave et émane des deux cotés.

« Il y a eu cette prise à partie » mais celle-ci s’est déroulée « à environ 400 mètres de la base de Rumangabo », rejetant les informations selon lesquelles, cet hélicoptère est arrivé au dessus du camp de Rumangabo.

Cet hélicoptère était en « mission de reconnaissance », dit une source de la Monusco citée par l’AFP.

La crise à l’est de la RDC ne fait que durer depuis des années. Des millions de gens ont péri dans des combats qui ont eu lieu à l’est de la RDC et dans tout ce géant de l’Afrique centrale.

Selon des estimations d’International Rescue Comittee (IRC) plus de 5 millions de vies humaines ont déjà péri depuis la première guerre du Congo de 1996, jusqu’à présent.

Le M23 qui combat à l’est de la RDC est accusé de recruter les enfants soldats, violer et recevoir de l’aide de Kigali. Ce dernier, a depuis longtemps nié cette paternité, proposant plutôt une solution politique que militaire à la crise de l’est du Congo.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1316 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?



a

« Zimbabwe de Mugabe : De la libération à la misère ».



a

Le 25 mai, pour la mémoire des grands leaders africains



a

« Le terrorisme ne pourra pas plier l’Egypte, il le renforce », dit Amb. A.B Arafa Radwan



a

USA : Donald Trump, élu 45ème Président des USA



a

Les journalistes somaliens lancent leur syndicat après des années sous le joug des insurges



a

Les insurgés somaliens ne contrôlent que moins de 20% du territoire du pays



a

L’avenir de l’Afrique est aux mains des Africains, dit Desalegn



a

Football : le Suisse Gianni Infantino élu président de la Fifa



a

Foot mercato : L’actualité des transferts





Les plus populaires
Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?,(popularité : 5 %)

Berlin annonce un gèle de 21 millions d’euro d’aide au Rwanda, DW rapporte,(popularité : 3 %)

CAN : La Guinée Equatoriale et le Maroc sanctionnés par la CAF,(popularité : 3 %)

Musique africaine : Les plus grandes stars de la musique africaines et ONE.org lancent « Cocoa ‘na Chocolate » pour révolutionner l’agriculture,(popularité : 3 %)

Centrafrique : Deux morts parmi les anti Balaka, l’armée burundaise accusée ,(popularité : 3 %)

Les journalistes de plus en plus malmenés selon Rsf ,(popularité : 3 %)

Bosco Ntaganda est accusé de 13 chefs de crimes de guerre et de 5 chefs de crimes contre l’humanité,(popularité : 2 %)

Al Shebab « bat de l’aile ,(popularité : 2 %)

Etats Unis : Un étudiant burundais sous menace d’expulsion ,(popularité : 2 %)

Dossier Yannick Nihangaza : L’Australie va expulser le plus grand rouleau compresseur ,(popularité : 2 %)