Le tambour, un objet culturel devenu enjeu des politiciens




Par: Dieudonné Nzeyimana , mercredi 16 octobre 2013  à 10 : 38 : 01
a

Le seul groupe de tambourinaires actifs à Muyinga a boudé le rendez-vous du parti UPRONA en commémoration du cinquante deuxième anniversaire de sa victoire aux élections législatives.

« Une grande partie des membres de notre club refusent d’agrémenter toute cérémonie autre que celle du parti au pouvoir, une garanti pour leur sécurité », déclaration du président du club de tambourinaires de MUKONI, justifiant l’absence du club aux festivités de commémoration du 52ème anniversaire de la victoire de l’UPRONA lors des élections qui ont conduit le BURUNDI à l’indépendance, commémoration qui avait lieu ce weekend à Muyinga.

D’après Olivier NKURUNZIZA , Secrétaire Provincial de l’UPRONA à Muyinga, l’attitude des membres du club prouve à suffisance que les citoyens ont peur d’agir librement.

Ce club avait accepté d’agrémenter les festivités moyennant une prime de cent mille francs burundais et au moment où les Upronistes s’apprêtaient à aller transporter les tambours, ils ont été informés que le club s’est désisté à la dernière minute.

Manipulation politicienne dénaturant la valeur culturelle du tambour

D’après Médard Niyonkuru, président du club de Mukoni, les tambours ont occupé une place légendaire dans la culture burundaise comme instruments symbolisant la pérennité de la nation. Si dans le passé on les battait en des circonstances exceptionnelles comme lors de l’intronisation, ce tambourinaire signale que leur club a été créé pour sauvegarder la culture burundaise, tout en répondant présents à diverses manifestations publiques sans considérations politiciennes.

Regrettant que des politiciens s’immiscent dans la gestion d’un club à vocation culturelle, ces tambourinaires sont surtout inquiets d’une probable dislocation de leur club qui venait de faire une percée sur la scène internationale, au moment où au mois de septembre ce club avait fait une tournée en Italie.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

651 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article