Perquisition des pagnes au marché chez Sion




Par: Marc Niyonkuru, , lundi 21 octobre 2013  à 08 : 07 : 07
a

L’Office Burundais des Recettes en collaboration avec la police en Mairie de Bujumbura ont ouvert près de 200 stands du marché chez Sion ce samedi très tôt le matin à l’insu des propriétaires et ont porté les biens qui s’y trouvaient. Sans plus de précisions, elles disent qu’au moins 4 véhicules de type Fuso ont quitté le marché avec à bord des caisses de pagnes.

Cette opération qui a eu lieu en catimini laisse dans le désarroi ces femmes. Elles sont pour le moment dépourvu de tout comme elles le disent parce qu’elles étaient pour la plupart victimes de l’incendie du marché de Bujumbura. Les cris de douleurs, les gémissements et surtout les inquiétudes envers le lendemain étaient certaines des lamentations de ces personnes. Elles déplorent aussi de l’absence d’attention à leurs préoccupations.

Dans l’après midi de ce samedi certaines de ces femmes sont allées faire un sit in devant les locaux abritant les Nations Unies au Burundi pour exprimer leur mécontentement envers Bujumbura insensibles à leurs revendications au moment où la pauvreté fait des ravages dans ce pays.

Pour Audace Bizabishaka, c’est malheureux de constater que les policiers et les agents de l’OBR aient perquisitionné tous les pagnes à l’insu des propriétaires et au moment les discussions en cours sur les probables fraudes n’avaient pas encore terminé. Le moins était qu’ils en soient avertis.

Ces femmes en général étaient présumées fraudeuses des pagnes. Avant de faire arriver leurs biens au marché chez Sion, elles ont effectivement dit qu’elles corrompent les policiers et les agents de l’OBR. Ces stands venaient de passer trois semaines fermées.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

344 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités



a

Burundi : Du dégel « gelé »



a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout





Les plus populaires
Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités,(popularité : 98 %)

Burundi : Du dégel « gelé »,(popularité : 96 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 33 %)

Gitega : Vers la reprise d’un manque criant du carburant ?,(popularité : 22 %)

Peres, éclaireur du développement sur Mayemba à Nyabiraba ,(popularité : 21 %)

Muyinga/Les commerçants reconstruisent eux-mêmes les marchés,(popularité : 20 %)

Barrage Jiji-Murembwe : La BAD accorde 22 millions de dollars,(popularité : 20 %)

Office du Thé du Burundi lance une nouvelle ligne du thé vert,(popularité : 19 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 19 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 19 %)