‘’Busokoza doit refaire le serment’’, la Cour Constitutionnelle exige




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 24 octobre 2013  à 17 : 01 : 39
a

Le président de la Cour Constitutionnelle n’a pas usé d’une langue de bois : « Bernard Busokoza doit refaire son serment devant les corps constitués de manière solennelle parce qu’une erreur s’est glissée dans le premier serment mardi », ce sont les propos de Charles Ndagijimana (voir la photo), le président de la Cour Constitutionnelle ce jeudi.

Il a indiqué que Bernard Busokoza a commis une erreur fondamentale qui dépouille son serment de sa substance. Selon lui, au lieu de prêter serment en lisant mot à mot le contenu de l’article 127 de la constitution il s’en écarté en déclarant que le président de la république est le seul détenteur de la souveraineté nationale alors qu’au fond c’est le burundais qui en est détenteur.

Le président de la Cour Constitutionnelle ne précise pas quand ce serment aura lieu mais il estime que son entrée en fonction de manière effective devra nécessairement être conditionnée par la correction de ce serment raison pour laquelle cette cérémonie est prévue très prochainement. « D’ores et déjà les documents sur lesquels il aura apposés ses signatures seront sans effets aussi longtemps qu’il n’aura pas corrigé son serment » a-t-il souligné.

Bernard Busokoza a prêté serment mardi de cette semaine devant un parterre de diplomates, de députés et le président de la république du Burundi lui-même. Les médias burundais ont été les premiers à révéler l’inconstitutionnalité de son serment. Le professeur d’Universités Pascal Rwankara , un constitutionnaliste avait plaidé pour qu’il refasse son serment. Et voilà, la cour constitutionnelle vient de trancher en faveur de la constitution.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1001 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 5 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 3 %)

Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination,(popularité : 3 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 2 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 2 %)

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine,(popularité : 2 %)

Politique : La CENI autorise le vote par récépissé ,(popularité : 2 %)

Gouvernance dans la pêche, le Burundi classé 2ème en Afrique,(popularité : 2 %)