Climat malsain à l’ONATEL sur fond de 11 mutations




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 30 octobre 2013  à 07 : 03 : 21
a

Le secrétaire général adjoint syndicat Syndicat des Travailleurs des Postes des Télécommunications du Personnel , SPTT, qualifie de chasse à l’homme les mutations en cascade accordés à certains agents et hauts cadres de l’Office National des Télécommunication, ONATEL, ce mardi.

Dans une interview qu’il a accordée à la Radio Isanganiro Prime Samutoto a plaidé pour l’annulation de ces mutations parce que selon lui, elles ne relèvent d’aucune légalité.

Selon ce syndicat, plusieurs raisons sont à la base de ces mutations en cascades. Il s’agit en premier lieu de l’échec de Monsieur Ferdinand Ngendabanka lors des élections à la tête du Conseil d’administration de l’ONATEL alors qu’il avait été extrêmement soutenu par la direction.

La section syndicale avait aussi relevé une série de manquements à l’endroit du directeur général de l’ONATEL, qui hélas furent sans effets, selon toujours Prime Samutoto. Ce syndicaliste estime que sous d’autres cieux cette autorité aurait été remerciée au regard des manquements qui pèsent contre sa personne.

Aujourd’hui, il déplore de constater que la direction de l’ONATEL ait plutôt choisi de muter certains des membres de différents services sans qu’ils les aient demandées. Ces mutations se font en violation de l’organigramme qui régit cette institution et n’ont pas aussi été approuvé par le conseil d’administration de la part de Prime Samutoto.

Il estime que ces mutations visent à perturber la représentation du personnel notamment dans la gestion du fond de pension complémentaire et le fond de l’ONATEL contre le Sida, le conseil d’entreprise, le syndicat et le conseil d’administration.

Pour le syndicat, la direction devrait comprendre que le débat contradictoire vise à ériger la justice et l’équité et demande au ministre de tutelle d’intervenir dans ces difficultés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

418 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires ,(popularité : 15 %)

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire ,(popularité : 14 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 6 %)

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée,(popularité : 6 %)

L’ONU regrette la promulgation d’une loi aux effets « négatifs » sur la liberté de la presse,(popularité : 5 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 5 %)

Une des facultés à l’Université du Burundi est en grève il y a un mois,(popularité : 5 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 5 %)

Père Noel donne la joie aux touts petits,(popularité : 5 %)

Aucun retrait sur les comptes de Maison Shalom et de Barankitse,(popularité : 5 %)