Un journaliste de la RPA intimidé à Karuzi




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 31 octobre 2013  à 07 : 14 : 52
a

« Gérard Nibigira est harcelé pour son métier tout simplement. Son travail de mémoire remplissait toutes les conditions exigées en tant que reportage » tels sont les propos du vice président de l’Union Burundaise des Journalistes par rapport au procès de ce mardi qui a eu lieu au parquet de Karuzi à l’endroit de ce journaliste de la Radio Publique Africaine.

Au cours d’une interview qu’il a accordée à la radio Isanganiro ce mercredi par rapport au procès de Gérard Nibigira, correspondant de la Radio Publique Africaine, RPA, Mairie Ndikumana a qualifié d’intimidation les accusations portées contre ce journaliste par le Parquet de Karuzi. Elle a souligné que les journalistes ne ménageront rien pour être proche de Gérard Nibigira. Mairie Ndikumana se demande pourquoi jusqu’à présent le plaignant n’a pas été présent lors des plaidoiries.

Dans ce reportage Gérard Nibigira avait en effet parlé à propos de 27 personnes membres du Mouvement pour la Solidarité et le Développement menacés par un chef de secteur membre du parti CNDD FDD dans cette province. L’information avait d’ailleurs été traitée par la radio Isanganiro par le biais d’un journaliste correspondant dans cette province. Rebondissement. Seul le journaliste de la Radio Publique Africaine a été poursuivi.

Depuis que la nouvelle loi sur la presse fait parler d’elle, un certains nombre de journalistes ont vu des procès en justice à cause des reportages qu’ils avaient faits. Ici nous citerons, Evariste Nzikobanyanka de la radio Isanganiro, Alexis Nibasumba de Bonesha Fm,Eloge Niyonzima de la RPA à Bubanza et d’autres . Difficile de savoir si telle serait une manière de créer une peur parmi les journalistes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

316 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »





Les plus populaires
Criminalité : L’opposition salut l’incarcération de deux agents de la police et du SNR,(popularité : 4 %)

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi,(popularité : 4 %)

Le parquet général de la république demande l’extradition de 4 journalistes burundais,(popularité : 2 %)

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » ! ,(popularité : 2 %)

2011, année des violations massives des droits de l’homme,(popularité : 2 %)

Un agent du SNR arrêté à Gihanga ,(popularité : 2 %)

Les 28 putschistes comparaissent en audience publique,(popularité : 2 %)

La CVR appelle au respect du récit des déposants,(popularité : 2 %)

Kayanza manque de terres cultivables ,(popularité : 2 %)

L’Association des journalistes de l’Afrique de l’est demande la libération de Hassan Ruvakuki ,(popularité : 2 %)