La Conférence de la CAE sur la paix et la sécurité se tient à Bujumbura le 13 Novembre prochain




Par: , mardi 5 novembre 2013  à 07 : 10 : 36
a

Produit par un correspondant de l’Agence est-africaine de Presse

Arusha , 5 Novembre 2013 (EANA)- La deuxième Conférence de la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) sur la paix et la sécurité va se tenir à Bujumbura du 13 au 15 novembre 2013, apprend-on au siège de la Communauté à Arusha.

« La conférence va permettre un dialogue sur les initiatives locales réussies en matière de consolidation de la paix, de la résolution et la prévention des conflits, et sera une occasion d’explorer comment les autres communautés devraient apprendre l’une de l’autre » a dit M. Charles Njoroge, Secrétaire général adjoint de la Communauté chargé de la Fédération politique, dans un communiqué de presse.

Il a ajouté qu’ environ 150 experts en matière de paix et sécurité, représentants de la société civile, de la jeuness, des média, des organisations non-gouvernementales, dirigeants religieux, ministres, sont parmi ceux qui sont attendus dans cette réunion de trois jours.

Selon ce haut cadre de la Communauté, les participants vont fournir et échanger des informations et connaissances en vue d’éclairer et améliorer les capacités de prévention, de gestion et de résolution des conflits ainsi que d’aider à définir les activités potentielles futures dans la région.
La conférence de cette année sera centrée sur le thème : « Promouvoir une culture de dialogue et de tolérance pour la prévention des conflits et la coexistence pacifique ».

Les délégués devraient évaluer les défis en matière de paix et sécurité auxquels font face leurs communautés, des expériences du passé, les meilleures pratiques et identifier des étapes opérationnelles à prendre pour promouvoir le dialogue, la tolérance et la coexistence pacifique.

« L’atelier favorisera donc le dialogue et le processus d’apprentissage collectif et créera un espace pour une action concertée sur la coexistence pacifique » souligne M. Njoroge dans son communiqué.

La conférence est facilitée par l’Agence allemande de développement international(GIZ) en collaboration avec le Secrétariat de la CAE.

Le traité établissant la CAE stipule la promotion de la paix, la sécurité et la stabilité dans ses frontières, et le bon voisinage entre les pays membres comme l’un des ses objectifs fondamentaux. Les fondateurs de la Communauté ont convenu que la paix et la sécurité sont des pré-requis à un développement économique et social soutenu, et qu’elles sont vitales pour la réalisation des objectifs du bloc régional.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

346 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 2 %)

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA,(popularité : 1 %)

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi,(popularité : 1 %)

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais,(popularité : 1 %)

LES CITOYENS ONT BESOIN DE MOYENS LÉGAUX POUR FAIRE FACE AUX REGIMES DE « NUISANCE » EN AFRIQUE DE L’EST,(popularité : 1 %)

Compression budgétaire de 10 Millions de dollars à la CAE.,(popularité : 1 %)

Plus de 1000 hautes sociétés d’énergie et de personnalités attendues à la Conférence est-africaine sur le Pétrole à Arusha le mois prochain.,(popularité : 1 %)

Les présidents des parlements francophones, section Afrique dynamisent leur organisation ,(popularité : 1 %)

CAE : LES DIRIGEANTS DOIVENT SENSIBILISER LE PUBLIC SUR L’INTEGRATION RÉGIONALE,(popularité : 1 %)

L’EALA refuse la requête du parlement burundais ,(popularité : 1 %)