Travail en synergie : Une solution aux défis de la Mairie de Bujumbura




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 7 novembre 2013  à 06 : 56 : 37
a

« J’ai fait fermé 4 maisons de massage au quartier Rohero parce qu’elles ne remplissaient pas les conditions exigées pour la kinésithérapie. Je ne sais pas pourquoi elles ont repris leurs activités puisqu’elles sont fonctionnelles jusqu’à présent », se sont les propos du Mairie de Bujumbura ce mercredi en regrettant de sa décision qui n’a pas été respectée.

Au cours d’une rencontre qu’il a en effet organisée à l’endroit des responsables de différents services œuvrant en dans la Mairie de Bujumbura, Saidi Juma a plaidé pour un travail en synergie entre les responsables pour pallier les défis qui secouent la Capitale Bujumbura aujourd’hui.

Il a indiqué que certaines maisons de passage servent malheureusement de lieu propice pour la prostitution et d’autres encore de boissons prohibées par la loi. Pour Saïdi Juma dans certaines maisons l’on pratique des massages à même la natte. Il a invité ces administratifs à faire fermer ces maisons parce qu’elles ouvrent aussi la porte à des cas de méconduites.

Au chapitre de meurtres, le procureur de la Mairie de Bujumbura a demandé aux habitants de la capitale de ne pas se précipiter à enterrer une tierce personne quand la cause mort ne sera pas aussi longtemps élucidée par les services habilitées.

Ils n’ont pas manqué de mettre en garde la jeunesse. « Ceux qui pratiquent le sport collectif devraient abandonner de faire la course en se munissant aussi des bâtons sinon les sanctions seront prises » a souligné le commissaire de police en Mairie de Bujumbura.

Cette rencontre a eu lieu au moment où une certaine accalmie a lieu dans la capitale en matière de sécurité. Cette période a aussi été caractérisée par les cas disparates de filles et d’hommes surpris en fragrant délits d’adultère par la police des mineurs.

Visiblement, cette réunion était centrée sur les liens qui devraient être tissés entre les administratifs au profit des administrés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

302 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 100 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 18 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 5 %)

Francis Rohero dans le collimateur du SNR,(popularité : 5 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 4 %)

Le site de Businde est désormais un camp militaire ,(popularité : 4 %)

Hussein Radjabu introuvable à Mpimba,(popularité : 3 %)

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail ,(popularité : 3 %)

Nord Kivu : Boycott de l’appel du M23 par la population ,(popularité : 3 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 3 %)