FNL : Les divisions des partis ne datent pas d’aujourd’hui




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 7 novembre 2013  à 06 : 58 : 07
a

« Les formations politiques qui divergent n’ont qu’à s’asseoir ensemble pour s’entendre car le président de la république est au delà de l’appartenance à un quelconque partie politique » ce sont les propos de Willy Nyamitwe le porte parole adjoint de Pierre Nkurunziza ce mercredi lorsqu’il s’exprimait à propos d’un mémorandum qui a été adressé au président de la république et dans lequel Rwasa Agathon réclamait que le parti FNL lui soit restitué.

Au cours de cette interview en effet, Willy Nyamitwe a indiqué que les chicaneries politiques ne sont pas seulement au FNL mais aussi dans d’autres organisations politiques en particulier à, l’UPRONA, au FRODEBU, et au FNL en particulier où les membres en sont à leur 6 scissions.

Pour Willy Nyamitwe , aussi longtemps que le parti politique n’est pas édifié, les membres ne peuvent pas construire ce parti politique encore moins le pays. L’institution présidentielle conseille aux politiques de s’entendre pour que leurs organisations politiques soient à même de s’engager dans la course aux élections de 2015 de manière efficace.

Celui qui se réclame toujours leader du FNL à savoir Rwasa Agathon avait récemment envoyé un mémorandum au président de la république dans lequel plus de 67 milles personnes réclamaient que le parti FNL lui soit restitué. Visiblement cette réponse est loin de satisfaire aux membres du FNL toujours fidèles à Rwasa Agathon.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

302 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur





Les plus populaires
Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?,(popularité : 21 %)

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique ,(popularité : 17 %)

Burundi : Le parti cndd-fdd accuse Agathon Rwasa d’entretenir un groupe criminel ,(popularité : 11 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 11 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 10 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 10 %)

Rumonge : Une inauguration qui paralyse les activités économiques,(popularité : 10 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 9 %)

Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections,(popularité : 9 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 9 %)