FNL : Les divisions des partis ne datent pas d’aujourd’hui




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 7 novembre 2013  à 06 : 58 : 07
a

« Les formations politiques qui divergent n’ont qu’à s’asseoir ensemble pour s’entendre car le président de la république est au delà de l’appartenance à un quelconque partie politique » ce sont les propos de Willy Nyamitwe le porte parole adjoint de Pierre Nkurunziza ce mercredi lorsqu’il s’exprimait à propos d’un mémorandum qui a été adressé au président de la république et dans lequel Rwasa Agathon réclamait que le parti FNL lui soit restitué.

Au cours de cette interview en effet, Willy Nyamitwe a indiqué que les chicaneries politiques ne sont pas seulement au FNL mais aussi dans d’autres organisations politiques en particulier à, l’UPRONA, au FRODEBU, et au FNL en particulier où les membres en sont à leur 6 scissions.

Pour Willy Nyamitwe , aussi longtemps que le parti politique n’est pas édifié, les membres ne peuvent pas construire ce parti politique encore moins le pays. L’institution présidentielle conseille aux politiques de s’entendre pour que leurs organisations politiques soient à même de s’engager dans la course aux élections de 2015 de manière efficace.

Celui qui se réclame toujours leader du FNL à savoir Rwasa Agathon avait récemment envoyé un mémorandum au président de la république dans lequel plus de 67 milles personnes réclamaient que le parti FNL lui soit restitué. Visiblement cette réponse est loin de satisfaire aux membres du FNL toujours fidèles à Rwasa Agathon.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

264 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 5 %)

Transfert temporaire du siège de la CIRGL,(popularité : 3 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 2 %)

Le Burundi vers 2027 ,(popularité : 2 %)

L’ADC-Ikibiri : n’a pas d’ « espoir en la nouvelle équipe » du parti CNDDFDD,(popularité : 2 %)

Pierre Ngendandumwe était patriote ,(popularité : 2 %)

Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 2 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 2 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 2 %)