Trente huit cranes humains dans la maison de Giuseppe Favaro




Par: Désiré Nimubona , jeudi 7 novembre 2013  à 08 : 37 : 51
a

« Trente huit autres cranes humains ont été découverts dans l’habitation de Giuseppe Favaro dans le quartier Kajaga », en Mairie de Bujumbura, selon les Services de Renseignement Burundais, cités aussi par la Radio Nationale.

Télesphore Bigirimana, porte-parole de cette institution a souligné que depuis « la découverte des cranes dans des colis à l’aéroport international de Bujumbura », les enquêtes ont montré aussi que d’autres cranes avaient été expédiés vers l’étranger, donnant l’exemple d’un crane envoyé dernièrement en Chine, puis retourné au Burundi quelques temps après.

"Ce sont des cranes humains, on ne sait pas encore leurs origines", a déclaré le porte-parole des renseignements Burundais.

Il y a quelques jours, deux cranes emballés dans un colis venant de la Poste à l’aéroport international de Bujumbura avaient été saisis en destination des Thaïlande.

Deux personnes ont été directement arrêtées dont Giuseppe Favaro, un ressortissant italien vivant au Burundi depuis 1998. Giuseppe Favaro, qui avait expédié son colis sous le nom de Kassim Abdoul Ragi a été arrêté immédiatement, car, selon la direction de la Poste, c’était un client connu de la Poste depuis son arrivée au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1444 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface



a

Bubanza : La mesure de sécurité "couvre-feu" à Gihanga sème de zizanie



a

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika



a

Des arrestations en cascades des agents de lumitel en grève



a

Des chiens errants à Bubanza, un danger public





Les plus populaires
"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité,(popularité : 39 %)

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa,(popularité : 7 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 4 %)

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens ,(popularité : 4 %)

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 4 %)

12 assaillants tués selon Col. Baratuza,(popularité : 3 %)

Nzabampema et les siens ‘’seraient loin de se rendre’’ ,(popularité : 3 %)

La police burundaise présente un des présumés auteurs des massacres de Ruhagarika,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Bubanza, Des mineurs "bandits",(popularité : 3 %)