FNL et CNDD-FDD divergent sur la candidature de Nkurunziza en 2015




Par: Marc Niyonkuru, , jeudi 7 novembre 2013  à 11 : 39 : 39
a

Le porte-parole du parti CNDD- FDD et Rwasa Agathon divergent sur le retour de Pierre Nkurunziza en 2015 aux élections présidentielles.

Dans une série d’interviews qu’ils ont accordées à la radio Isanganiro en marge de l’atelier sur la création d’un climat apaisé pour élections prévues en 2015 entre les acteurs politiques, ils ont abordé la question de manière différente.

Rwasa Agathon a déploré le fait que l’actuelle constitution soit sur le point d’être abrogée par seul le parti au pouvoir au moment normalement sa révision de la loi fondamentale devrait requérir les propositions de tous les partenaires politiques en occurrence la société civile, les partis politiques et tous ceux qui ont à dire sur la manière dont ils devraient être dirigés.

De la part de Rwasa Agathon, une telle stratégie vise à uniquement à faire placer le chef de l’exécutif actuel à la course à la présidence avec 2015 contrairement au contenu de l’Accord d’Arusha. Rwasa Agathon qui se dit toujours leader du parti FNL a qualifié cette manœuvre de ‘’contraire à la morale politique’’.

Le porte parole du parti au pouvoir de sa part a semé le flou en usant surtout du conditionnel. Selon lui, il est difficile de savoir jusqu’à présent si le président de la république du Burundi compte se faire élire en 2015 car les membres du CNDD-FDD ne se sont pas encore exprimés sur la question. "En se référant à la constitution, il a été élu une seule fois au suffrage universel direct’’, dit-il.

Cependant, le jeu n’est pas encore terminé car les membres du parti n’ont pas encore donné leurs points de vue sur la question.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

5825 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR





Les plus populaires
Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 5 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 4 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 4 %)

L’ADC Ikibiri salut le choix du Président Nkurunziza sur les négociations ,(popularité : 4 %)

Les bashingantahe de l’UPRONA jugent inutile la tenue des congrès provinciaux ,(popularité : 4 %)

Qui sont les nouveaux vice-présidents burundais ?,(popularité : 4 %)

Le CNC suspend le directeur des publications du Journal en ligne Igihe,(popularité : 4 %)

La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 3 %)

Burundi : Le président complète la liste des conseils nationaux prévus par la constitution de 2005,(popularité : 3 %)

La Nouvelle Zélande - le Burundi : Une Coopération absente mais nécessaire ,(popularité : 2 %)