Fundi devant la chambre de conseil pendant plus de 6 heures




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 13 novembre 2013  à 17 : 00 : 44
a

Edouard Misago alias Fundi vient de regagner la prison centrale de Muramvya après plus de 6 heures d’interrogatoire devant la chambre de conseil près la cour d’appel de Bujumbura ce mardi sur sa probable évasion de la prison centrale de Mpimba .

C’est la surprise générale de la part de la défense qui, à la sortie de cet interrogatoire de ce membre du FNL de la commune de Kanyosha en province de Bujumbura regrette d’avoir constaté que Fundi a tour à tour été interrogé par le substitut principal du procureur près la cour d’appel de Bujumbura et le procureur général près la cour d’appel sur la cause probable de son évasion de la prison.
Alexis Nduwimana , l’avocat Fundi a dit que le substitut principal du procureur près la cour d’appel de Bujumbura lui a écouté pendant tout l’avent midi son client .

"La victime a expliqué qu’elle avait bénéficié d’un billet d’élargissement avant de quitter la prison en brandissant les documents lesdits documents" selon Alexis Nduwimana.

Dans l’après midi la scène était toujours la même, le procureur général près la cour d’appel de Bujumbura n’a rien changé par rapport à la question.

Edouard Misago a montré effectivement que sa sortie de la prison était tombée du hasard. Il a plutôt brandit son billet d’élargissement comme il l’avait fait dans l’avant midi.

Pour l’Association pour la Promotion pour la Défense des Droits humains et des détenus ce procès est semblable à une intrigue théâtrale au regard de la façon dont "tous les services de l’Etat se mobilisent derrière lui".

Pierre Claver Mbonimpa a indiqué qu’il ne s’attendait pas du tout à ce que la victime soit encore une fois devant la chambre de conseil pour être entendu.

Selon lui, "le dossier ne devrait pas se retrouver dans la logique des enquêtes".

Le ministère devrait plutôt dire le droit sans autre considération. Pour lui, ce procès relève de la catégorie des procès politique eu égard à la manière dont il est traité par les instances habilitées.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

469 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR



a

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi



a

Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !



a

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts



a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU





Les plus populaires
En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza,(popularité : 33 %)

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC,(popularité : 8 %)

Suspension en cascade de certains médias par le CNC au Burundi ,(popularité : 6 %)

Le procès de Gatumba : Des cadres de la police dans la ligne de mire de la défense,(popularité : 4 %)

Au moins 53 mineurs libérés après le discours de Nkurunziza,(popularité : 3 %)

L’EPU : le Burundi se garde de mettre en applications 39 recommandations ,(popularité : 3 %)

Les femmes juristes s’intéressent aux veuves,(popularité : 3 %)

Le journaliste Nkezabahizi tué par les délinquants,(popularité : 3 %)

Télécommunication : Des bureaux de LUMITEL presque déserts,(popularité : 3 %)

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi ,(popularité : 3 %)